Comité Laïcité République

La laïcité n’est pas une opinion, c’est la liberté d’en avoir une.

Communiqué du Comité Laïcité République

Les ravis de la crèche

"M. Ménard, maire de Béziers soutenu par le Rassemblement Bleu Marine, et M. Retailleau, président du conseil général de la Vendée, récemment rallié à l’UMP après avoir accompli 20 années de mandats électifs auprès de Philippe de Villiers et du Mouvement pour la France, se livrent à une manipulation politique de ces symboles religieux."

Lire la suite ...

Edito du Président

Philae : une nouvelle ère pour les Lumières

par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République

"Cet exploit concrétise une longue chaîne humaine d’esprits libres qui osèrent questionner les vérités de leur temps, ébranler les certitudes, affronter les dogmes, enfanter de nouvelles lectures du monde. Parfois au péril de leur vie."

Lire la suite ...

Communiqué du Comité Laïcité République

Une femme afghane, un chef d’entreprise français et deux philosophes, lauréats du Prix 2014 de la Laïcité (27 oct. 14)

Le Grand Prix international a été attribué à Shoukria Haïdar (Negar), le Grand Prix national à Jean-Luc Petithuguenin (Paprec) et deux prix spéciaux à Catherine Kintzler et Henri Pena-Ruiz.

Lire la suite ...

CLR : Déclaration de principes et bulletin d’adhésion

"La laïcité n’est pas tournée vers le passé mais vers le futur des hommes."

Lire la suite ...

Voir toutes les UNE…

Derniers articles

"Patrick Kessel : « L’extrême droite détourne la laïcité »" (ladepeche.fr , 9 déc. 14) - Revue de presse Président du Comité Laïcité République. - 9 décembre

Revue de presse

"Patrick Kessel : « L’extrême droite détourne la laïcité »" (ladepeche.fr , 9 déc. 14) Président du Comité Laïcité République. - 9 décembre

"La laïcité est-elle toujours une notion d’actualité ? La laïcité est au cœur des enjeux de la société. Au-delà des déchirures sociales, au-delà des déchirures culturelles, elle doit permettre de rassembler dans la République, dans la liberté de conscience et dans l’égalité des droits et des devoirs. L’enjeu aujourd’hui, c’est d’avoir une citoyenneté pour tous, quelles que soient les origines, la couleur, la confession, et j’ajoute le sexe. Il faut affirmer l’égalité des droits et des devoirs entre hommes et femmes aussi : c’est le fondement de la Révolution française et des Lumières. Mais certains ne jettent-ils pas la confusion sur le terme de laïcité ? Il y a beaucoup de confusion de tous les côtés. On assiste à un hold-up sur la laïcité commis par Marine Le Pen et le Front national, (c’est le thème de mon (...)

"25 propositions pour une République laïque au XXIe siècle" (GODF, 9 déc. 14) - Grand Orient de France - 9 décembre

Grand Orient de France

"25 propositions pour une République laïque au XXIe siècle" (GODF, 9 déc. 14) - 9 décembre

" [...] Premier pilier du pacte républicain, la laïcité doit bénéficier d’une promotion volontariste et sans faille. Or force est de constater qu’aujourd’hui, le politique semble abandonner au juge le soin de fixer les limites du territoire de la laïcité au risque de laisser s’installer une certaine insécurité juridique ; que la notion de laïcité est affaiblie voire dénaturée par tous ceux qui souhaitent en assouplir les règles au nom d’une vision communautariste de la société ou au contraire la durcir pour interdire toute expression des convictions religieuses dans l’espace civil. [...] C’est donc bien l’affirmation de la dignité de chacun, du respect mutuel, de la liberté et de l’égalité des droits et devoirs pour tous que le principe de laïcité entend sceller. Il permet de lutter contre les exclusions et (...)

C. Coutel : "La laïcité n’est pas contre la religion mais contre la dérive cléricale des religions" (France Culture, 8 déc. 14) - Revue de presse Charles Coutel est universitaire (Institut d’étude du fait religieux, Université d’Artois), membre du Comité Laïcité République. - 9 décembre

Revue de presse

C. Coutel : "La laïcité n’est pas contre la religion mais contre la dérive cléricale des religions" (France Culture, 8 déc. 14) Charles Coutel est universitaire (Institut d’étude du fait religieux, Université d’Artois), membre du Comité Laïcité République. - 9 décembre

Les Matins de France Culture L’Etat est-il toujours garant de la laïcité ? "Demain mardi 9 décembre 2014, aura lieu pour la deuxième année consécutive la journée nationale de la laïcité en France. La semaine dernière, les mairies de Nantes et de Béziers ont été sommées de retirer les crèches qu’elles avaient installées dans leurs locaux, la présence de signes religieux dans les édifices républicains étant interdite. Après l’affaire de la crèche Baby Loup, on est descendu d’un cran dans la défense du principe de laïcité qui semble s’être peu à peu vidé de sa substance. Ce principe institué par la loi du 9 décembre 1905 comme un principe d’égalité et de respect, sert aujourd’hui souvent de bâton brandi pour préserver la République d’une hypothétique menace d’ingérence religieuse. La laïcité serait-elle donc entrée en (...)

"Eric Ciotti installe une crèche dans le conseil général des Alpes-Maritimes" (nicematin.com , 8 déc. 14) - Revue de presse - 8 décembre

Revue de presse

"Eric Ciotti installe une crèche dans le conseil général des Alpes-Maritimes" (nicematin.com , 8 déc. 14) - 8 décembre

En pleine polémique sur l’exposition de symboles religieux dans les édifices publics, le président du conseil général des Alpes-Maritimes a fait installer dans le hall d’entrée du bâtiment départemental la crèche que lui ont offerte les organisateurs du Circuit des Crèches de Lucéram. Une manifestation inaugurée samedi et qui se poursuivra jusqu’au 6 janvier. "Ce circuit des crèches qui a une vocation culturelle, est soutenu par le conseil général et accueillera plus de 50.000 visiteurs, bien au-delà des croyances religieuses", justifie Eric Ciotti. "Il n’était pas question de remiser cette crèche offerte et je veux de plus afficher ma solidarité avec mon ami Bruno Retailleau, à qui le tribunal administratif a intimé l’ordre de retirer la crèche installée dans les locaux du conseil général de Vendée" (...)

"Béziers : malgré une lettre du préfet, Robert Ménard garde sa crèche de Noël" (AFP, lepoint.fr , 4 déc. 14) - Revue de presse - 8 décembre

Revue de presse

"Béziers : malgré une lettre du préfet, Robert Ménard garde sa crèche de Noël" (AFP, lepoint.fr , 4 déc. 14) - 8 décembre

"Le maire de Béziers, soutenu par le FN, Robert Ménard, veut conserver la crèche de Noël installée dans sa mairie, malgré une lettre du préfet l’enjoignant "à reconsidérer son projet" parce qu’il contrevient aux principes de laïcité, a-t-il déclaré à l’AFP jeudi. Le préfet de l’Hérault "me demande de reconsidérer mon projet dans son principe ou dans ses modalités. J’ai choisi les modalités. J’ai placé cette crèche dans le cadre de l’ensemble de la politique culturelle de la ville des fêtes de fin d’année", a répondu M. Ménard, ajoutant qu’il avait envoyé un courrier au préfet et qu’il attendait "désormais son avis". Le conseiller municipal Aimé Couquet (FG) avait adressé fin octobre une lettre au préfet de l’Hérault sur ce projet. "Dès réception de ce courrier, une analyse juridique de la jurisprudence et du droit (...)

Film : "La Séparation" (LCP, 2013) - Document De François Hanss, écrit par Bruno Fuligni. - 8 décembre

Document

Film : "La Séparation" (LCP, 2013) De François Hanss, écrit par Bruno Fuligni. - 8 décembre

"Un film de François Hanss, écrit par Bruno Fuligni Avec Pierre Arditi, Claude Rich, Michael Lonsdale, Jean-Claude Drouot, Pierre Santini, Jacques Gallo 1905 : à la Chambre des députés s’ouvre un débat qui est aussi un combat. Les tribuns s’affrontent sur un projet de Séparation des Eglises et de l’Etat qui agite tout le pays. Aristide Briand s’efforce de trouver un compromis acceptable, entre des anticléricaux virulents qui rêvent de déchristianiser la France et le dernier carré des orateurs catholiques. Quelle est la place de la religion dans la société ? Qui doit financer les édifices du culte ? A travers une discussion pleine de surprises et de rebondissements, s’élabore une loi fondatrice." Voir "La (...)

"Crèches de Noël. Polémiques, tensions, buzz médiatique : l’Eglise catholique à la manœuvre" (Libre Pensée, 7 déc. 14) - Fédération nationale de la Libre Pensée - 8 décembre

Fédération nationale de la Libre Pensée

"Crèches de Noël. Polémiques, tensions, buzz médiatique : l’Eglise catholique à la manœuvre" (Libre Pensée, 7 déc. 14) - 8 décembre

"Depuis trois jours, c’est l’affaire du siècle. La Libre Pensée a fait retirer, au nom de la loi du 9 décembre 1905 et du principe de laïcité, une crèche dans des bâtiments officiels de la République. Ici, c’est un Conseil général [4], ailleurs il s’agit de Mairies. Alors que depuis de nombreuses années, la Libre Pensée défère devant les tribunaux administratifs les collectivités territoriales qui violent la laïcité en mettant des emblèmes religieux dans les bâtiments de la République et que les tribunaux exigent le respect de l’article 28 de la loi de 1905, et leur retrait des lieux publics, il n’y avait d’habitude aucun écho médiatique à cela. Mais là, visiblement, l’Église catholique a décidé de faire un « coup » médiatique et les médias aux ordres et les politiciens confits dans l’eau bénite ont relayé une (...)

"Le CLR‐ST souhaite un bon anniversaire à la Laïcité" (CLR-Sud Touraine, 8 déc. 14) - Comité Laïcité République Sud Touraine - 8 décembre

Comité Laïcité République Sud Touraine

"Le CLR‐ST souhaite un bon anniversaire à la Laïcité" (CLR-Sud Touraine, 8 déc. 14) - 8 décembre

"A l’occasion de la journée nationale de la Laïcité, le Comité Laïcité République Sud Touraine (CLR‐ST) souhaite un bon anniversaire à la Laïcité auprès de tous les Lochois. « L’anniversaire de la loi du 9 décembre 1905, c’est d’abord l’anniversaire de notre droit à la liberté de conscience. Il s’agit pour le CLR‐ST de partager avec toutes et tous ce principe fondamental que d’aucuns veulent occulter en falsifiant la définition de Laïcité » a déclaré Philippe Adam, président du CLR‐ST aux membres et sympathisants qui se sont présentés pour participer à la distribution en boîtes aux lettre de la carte anniversaire de la Laïcité. Après avoir tenu l’an dernier à la même occasion une conférence autour de la jeunesse et de la Laïcité au collège Georges Besse avec Henri Pena‐Ruiz [5], le CLR‐ST entend en effet, cette année, (...)

Journées de la laïcité (partout en France, déc. 14) - 7 décembre

Journées de la laïcité (partout en France, déc. 14) - 7 décembre

Lire sur le site du GODF "Journées de la laïcité 2014".

"Sargé-lès-Le Mans. À la cantine, les repas sans porc, c’est terminé" (ouest-france.fr , 4 déc. 14) - Revue de presse - 6 décembre

Revue de presse

"Sargé-lès-Le Mans. À la cantine, les repas sans porc, c’est terminé" (ouest-france.fr , 4 déc. 14) - 6 décembre

La collectivité n’adaptera plus les repas scolaires en fonction des convictions religieuses des familles. Le maire invoque le droit et le principe de laïcité ; des familles ne comprennent pas ce changement soudain. Pourquoi ce début de polémique trois mois après la rentrée scolaire ? C’est la conséquence d’un changement de prestataire, après qu’un appel d’offres a été renouvelé. Alors que les enfants de maternelle sont servis à table, ceux du niveau élémentaire passent au self-service. Ce qui, assure la Ville, leur laisse la possibilité de compléter leur repas. Pour des parents concernés, une seule question : « Pourquoi changer les règles maintenant alors que ça se passait bien ? » Depuis quelques mois en France, les demandes alimentaires spécifiques, d’origine confessionnelle dans la plupart des cas, (...)

Crèches de Noël. G. Chevrier : "La loi vise à protéger chacun" (Europe 1, 5 déc. 14) - Revue de presse Membre de la mission Laïcité du Haut Conseil à l’Intégration (2010-2013). - 5 décembre

Revue de presse

Crèches de Noël. G. Chevrier : "La loi vise à protéger chacun" (Europe 1, 5 déc. 14) Membre de la mission Laïcité du Haut Conseil à l’Intégration (2010-2013). - 5 décembre

"On ne doit pas imposer sur les bâtiments publics un quelconque signe religieux. [...] L’image de la nativité, c’est une image pieuse qui peut induire le sentiment religieux, y compris pour des enfants. [...] Il est normal, du point de vue de la laïcité, qu’on applique simplement la loi, qui vise à protéger chacun, du point de vue de son libre arbitre, y compris les enfants, de ne pas être sous influence, d’une certaine magie, qui induirait un sentiment religieux. [...]." Ecouter "Laïcité : faut-il bannir les crèches de noël ?".

"La crèche, symbole chrétien ou tradition populaire ?" (lefigaro.fr , 3 déc. 14) - Revue de presse - 5 décembre

Revue de presse

"La crèche, symbole chrétien ou tradition populaire ?" (lefigaro.fr , 3 déc. 14) - 5 décembre

Chaque année, à l’approche de Noël, la polémique revient. La crèche, symbole de la Nativité chrétienne, est-elle incompatible avec la laïcité ? Est-ce un emblème religieux ou une tradition populaire ? Ou s’arrête le cultuel et ou commence le culturel ? « Faudrait-il interdire les étoiles dans les guirlandes de Noël qui décorent nos rues en ce moment sous prétexte qu’il s’agit d’un symbole religieux indigne d’un espace public ? » se demande ainsi Bruno Retailleau, président du département de Vendée. Autant de questions qui interrogent sur les limites de la laïcité à la française, que d’aucuns dénoncent comme un « laïcisme » et d’autres présentent comme un rempart à tous les communautarismes. Dura lex, sed lex. L’article 28 de la loi de 1905 de Séparation des Eglises et de l’Etat est très clair : « il est interdit, à (...)

Conférences avec Jean-Paul Scot, Philippe Foussier, Patrick Kessel (Vienne, oct. 14 à mars 15) - CLR Pays viennois - 4 décembre

CLR Pays viennois

Conférences avec Jean-Paul Scot, Philippe Foussier, Patrick Kessel (Vienne, oct. 14 à mars 15) - 4 décembre

COMITE LAICITE ET REPUBLIQUE DU PAYS VIENNOIS CONFERENCES au THEATRE DE VIENNE 2014 – 2015 Jeudi 9 octobre à 19 h 30 JEAN-PAUL SCOT « Jaurès et l’émancipation laïque, démocratique et sociale » 2014 est l’année du centenaire de l’assassinat de Jean Jaurès et le 155e anniversaire de sa naissance. Le CLR-PV ouvrira son cycle de conférence avec « Jaurès et l’émancipation laïque, démocratique et sociale » que proposera l’historien Jean-Paul Scot. Auteur de L’Etat chez lui, l’église chez elle - comprendre la loi de 1905 (Seuil), il publie fin août 2014 Jaurès et le réformisme révolutionnaire chez le même éditeur. Jean-Paul Scot a enseigné l’histoire à l’université d’Amiens, puis en classes préparatoires littéraires, en khâgne moderne au lycée Claude-Monet de Paris puis au lycée Lakanal de Sceaux. Vendredi 5 (...)

H. Pena-Ruiz : "Laïcité : lettre ouverte aux élus" (mediapart.fr , 1er déc. 14) - Revue de presse Ancien membre de la commission Stasi, Prix national de la laïcité 2014. - 3 décembre

Revue de presse

H. Pena-Ruiz : "Laïcité : lettre ouverte aux élus" (mediapart.fr , 1er déc. 14) Ancien membre de la commission Stasi, Prix national de la laïcité 2014. - 3 décembre

Tout se passe comme si les vrais ennemis de la laïcité et ses faux amis semblaient d’accord pour l’encenser en principe et la violer en pratique. Halte à la duplicité. Inventaire. D’abord un vocabulaire polémique brouille les choses à loisir. Il est trop facile, par exemple, d’inventer une opposition artificielle entre la laïcité dite “ouverte” et la laïcité dite “de combat”. La première expression est usuelle chez les adversaires de la laïcité qui insinuent ainsi que la laïcité tout court serait fermée. Une calomnie travestie en signe d’ouverture. La seconde est fréquente chez ceux qui par électoralisme refusent de défendre la laïcité et en édulcorent le sens. Une trahison déguisée en réalisme. Un tel vocabulaire est d’ailleurs absurde. Parle-t-on de la « liberté ouverte » ou des « droits humains de combat » ? (...)

"Un tribunal interdit la crèche de Noël au conseil général de la Vendée" (lefigaro.fr , 3 déc. 14) - Revue de presse - 3 décembre

Revue de presse

"Un tribunal interdit la crèche de Noël au conseil général de la Vendée" (lefigaro.fr , 3 déc. 14) - 3 décembre

[...] Tous les ans, au mois de décembre, le Conseil Général de Vendée avait l’habitude d’installer le symbole du Noël chrétien dans son hall d’accueil. Cette année, l’âne, le bœuf, et les santons resteront au placard. Le tribunal administratif de Nantes a décidé que la crèche de la Nativité était un « emblème religieux » incompatible avec le « principe de neutralité du service public ». Le juge a donc annulé la « décision implicite du président du Conseil Général refusant d’exercer ses pouvoirs pour interdire » cette installation. C’est la fédération locale de la Libre pensée qui est à l’origine d’un recours au tribunal administratif déposé dès 2012. « Il s’agit d’une crèche de la nativité, donc c’est un emblème religieux, d’une religion particulière », a déclaré le président de l’association de Vendée. » « A priori, (...)

Erdogan confirme l’inégalité homme/femme pour l’islam : un appel à réagir (G. Chevrier) - Contribution par Guylain Chevrier, membre de la mission laïcité du Haut Conseil à l’Intégration (2010-2013). - 28 novembre

Contribution

Erdogan confirme l’inégalité homme/femme pour l’islam : un appel à réagir (G. Chevrier) par Guylain Chevrier, membre de la mission laïcité du Haut Conseil à l’Intégration (2010-2013). - 28 novembre

Le président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan (Parti islamiste l’AKP), a affirmé lundi 24 novembre sans détour, que les femmes ne pouvaient pas être naturellement égales aux hommes. « Notre religion (l’islam) a défini une place pour les femmes (dans la société) : la maternité », a lancé le chef d’Etat, à Istanbul, devant un parterre très largement féminin réuni pour un sommet sur « la justice et les femmes ». « Certaines personnes peuvent le comprendre, d’autres non. Vous ne pouvez pas expliquer ça aux féministes parce qu’elles n’acceptent pas l’idée-même de la maternité », a-t-il poursuivi. Il a assuré qu’hommes et femmes ne pouvaient pas être traités de la même façon « parce que c’est contre la nature humaine ». « Vous ne pouvez pas mettre sur un même pied une femme qui allaite son enfant et un homme (...)

"Ces villages privés d’école publique" (leparisien.fr , 24 nov. 14) - Revue de presse - 26 novembre

Revue de presse

"Ces villages privés d’école publique" (leparisien.fr , 24 nov. 14) - 26 novembre

Ils ont tellement peur de ne pas être entendus, ou de ne pas être crus, qu’ils ont décidé de « monter à Paris » pour raconter leur quotidien. Aujourd’hui, une délégation de parents d’élèves du Maine-et-Loire va tenir une conférence de presse à Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour témoigner d’une situation difficile à croire : dans leurs villages, l’école républicaine, laïque et gratuite n’existe pas. Le pays des Mauges, ce petit coin d’Anjou, entre Nantes et Angers, appartient à ce que les statisticiens de l’Education nationale nomment les « déserts » scolaires. Un peu plus de 127 000 personnes vivent dans cette terre marquée par les guerres de Vendée de la Révolution française, où les religieux gardent la haute main sur les tableaux noirs, sans que les maires y trouvent à redire. Sur 83 communes du secteur, 42 ne (...)

Philae : une nouvelle ère pour les Lumières - Edito du Président par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République - 21 novembre

Edito du Président

Philae : une nouvelle ère pour les Lumières par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République - 21 novembre

Il y a des jours, exceptionnels, où nous pouvons être fiers du genre humain. Alors, ne boudons pas notre bonheur. C’est une prouesse technique que la communauté scientifique vient de réaliser en posant Philae, un petit robot, sur une comète éloignée de 510 millions de kms de la Terre. Une nouvelle ère s’ouvre pour l’humanité, dès lors que cette fantastique odyssée pourrait confirmer que les grains de poussière et de glace agrégés de la comète voilà 4,5 milliards d’années, recèlent les briques du vivant. La vie ne serait pas simple affaire terrestre mais probablement, sous des formes diverses, présente partout dans l’univers. Il y a quarante ans on n’osait pas évoquer que la vie puisse exister en dehors du système solaire ! Aujourd’hui on se demande s’il y a de la vie intelligente ! Cet exploit concrétise (...)

Iranien : le dialogue impossible - Critique de film par Patrick Kessel - 15 novembre

Critique de film

Iranien : le dialogue impossible par Patrick Kessel - 15 novembre

L’idée est heureuse : filmer les échanges entre quatre islamistes iraniens et un cinéaste laïque avec pour projet d’essayer de définir les règles d’un vivre-ensemble. Le projet est louable car c’est bien évidemment par le dialogue qu’il convient de convaincre de l’universalisme de la laïcité. Le résultat est en revanche triste tant il démontre qu’il n’y a de dialogue qu’entre hommes de bonne volonté. "Iranien", film de Mehran Tamadon, qui a reçu le Grand prix du Cinéma du réel 2014 et sort en salle le 3 décembre 2014, relève néanmoins le défi. Dans un huis clos, quelque part en Iran, autour de repas partagés entre hommes seuls, l’auteur s’escrime à dialoguer avec quatre mousquetaires de l’islamisme, malins, bien informés de la vie occidentale, afin d’essayer de les convaincre que la laïcité n’est pas une démarche (...)

L’extrême droite, sources et symptômes - Note de lecture par Philippe Foussier - 13 novembre

Note de lecture

L’extrême droite, sources et symptômes par Philippe Foussier - 13 novembre

Plusieurs publications récentes interrogent de manière directe ou indirecte les origines et la manifestation des idées d’extrême droite en France. Concernant les origines, une dizaine d’historiens proposent un ouvrage collectif dans lequel ils répondent à leur collègue Zeev Sternhell. Depuis une quarantaine d’années, l’historien israélien attribue en effet à la France le fait d’avoir été le « laboratoire du fascisme avant d’en être la plus pure réalisation avec le régime de Vichy ». Il étaie son propos avec rigueur et détermination depuis son Maurice Barrès et le nationalisme français paru en 1972. On peut ou pas partager ses thèses mais elles sont sérieuses et argumentées. Et Sternhell s’agace de la manière dont les historiens français -peut-être aussi par réflexe cocardier ?- réfutent cette triste (...)

P. Kessel : « Sortir du concordat en dix ans, tranquillement » (Dernières nouvelles d’Alsace, 9 nov. 14) - Revue de presse Président du Comité Laïcité République. - 13 novembre

Revue de presse

P. Kessel : « Sortir du concordat en dix ans, tranquillement » (Dernières nouvelles d’Alsace, 9 nov. 14) Président du Comité Laïcité République. - 13 novembre

"Ancien Grand Maître du Grand Orient de France (1994-1995), président du comité Laïcité République, Patrick Kessel est venu cette semaine en Alsace insister sur la laïcité – notamment face au statut particulier de l’Alsace-Moselle. A vos yeux, la laïcité ne serait pas respectée dans la France contemporaine ? Certains pensent que c’est une question passée, réglée. En fait, elle est d’une extrême actualité. Le FN est devenu le premier parti de France. Cette menace d’extrême-droite se développe, avec ses aspects xénophobes et parfois racistes. Or elle se nourrit du communautarisme. Quand on pense qu’on est blanc, rouge, jaune, alsacien, breton, corse, avant d’être français, on remet en cause l’unité républicaine et même l’égalité. C’est donc à un jeu macabre que nous assistons. Pour le combattre, la laïcité (...)

"Un rapport sénatorial prône la mise en place de statistiques ethniques" (nouvelobs.com , 12 nov. 14) - Revue de presse - 12 novembre

Revue de presse

"Un rapport sénatorial prône la mise en place de statistiques ethniques" (nouvelobs.com , 12 nov. 14) - 12 novembre

C’est un rapport qui est loin de faire l’unanimité. Afin de lutter contre les discriminations, les sénateurs Esther Benbassa (EELV) et Jean-René Lecerf (UMP) ont notamment mis sur la table deux propositions controversées : renforcer l’étude du fait religieux à l’école et mettre en place des statistiques ethniques. Le document doit être soumis au vote sans débat ce mercredi 12 novembre au Sénat. Les deux élus proposent ainsi que, lors d’un recensement, "tous les cinq ans, une question sur le pays de naissance des ascendants et la nationalité antérieure" soit posée, rapporte "Le Figaro". Ce rapport d’information a été débattu en commission des Lois mercredi dernier "pendant deux heures et demi et au final, il n’y a pas eu de vote sur l’autorisation de publication", a expliqué l’élue écologiste. "De mémoire (...)

Une femme afghane, un chef d’entreprise français et deux philosophes, lauréats du Prix 2014 de la Laïcité (27 oct. 14) - Communiqué du Comité Laïcité République - 11 novembre

Communiqué du Comité Laïcité République

Une femme afghane, un chef d’entreprise français et deux philosophes, lauréats du Prix 2014 de la Laïcité (27 oct. 14) - 11 novembre

Une militante afghane, un chef d’entreprise français et deux philosophes sont les lauréats de la 9e édition du Prix de la Laïcité, décerné ce lundi 27 octobre 2014 à la Mairie de Paris, en présence de la Maire de Paris, Mme Anne Hidalgo, du Président du jury, Jean Glavany, député et ancien ministre, et de Patrick Kessel, Président du Comité Laïcité République, organisateur de la manifestation. Jean Glavany Le « Grand Prix international » a été attribué à Mme Shoukria Haïdar, présidente de l’association NEGAR de soutien aux femmes afghanes, défenseure de la laïcité, de l’égalité entre hommes et femmes, de l’éducation pour tous, et en particulier des filles, et des droits des femmes. Le « Grand Prix national » a été décerné à M. Jean-Luc Petithuguenin, président de Paprec Group, entreprise de 4500 personnes qui a (...)

Appel : "Charlie est en danger !" (charliehebdo.fr , 5 nov. 14) - Revue de presse - 10 novembre

Revue de presse

Appel : "Charlie est en danger !" (charliehebdo.fr , 5 nov. 14) - 10 novembre

"[...] Aujourd’hui, vous pouvez soutenir la résistance aux deux premières religions du monde : l’Intolérance et la Bêtise. Rejoignez le djihad pacifique contre la connerie ! C’est possible en faisant un don à Charlie Hebdo. Un don défiscalisé à hauteur de 66% pour les particuliers et de 60% pour les entreprises. [...]" Lire "Charlie est en danger !".

Les principes républicains, meilleures armes contre les discriminations (9 nov. 14) - Communiqué du Comité Laïcité République - 9 novembre

Communiqué du Comité Laïcité République

Les principes républicains, meilleures armes contre les discriminations (9 nov. 14) - 9 novembre

Le Sénat doit se prononcer le 12 novembre prochain sur l’adoption d’un rapport sur les discriminations, dont les auteurs sont Esther Benbassa (Verts) et Jean-René Lecerf (UMP). Lors de son examen par la commission des lois, le 5 novembre, plus de deux heures de débat ont mis en lumière le caractère profondément polémique de plusieurs mesures contenues dans ce rapport et, au-delà, de la philosophie qui le sous-tend. Les membres de la commission sénatoriale des lois se sont notamment affrontés sur la proposition du renforcement de l’enseignement du fait religieux à l’école, sur les recours collectifs en justice par les personnes s’estimant discriminées, sur l’instauration de statistiques ethno-raciales ou sur la question des carrés musulmans dans les cimetières, entre autres sujets. La philosophie de ce (...)

Vidéos

"Liberté, égalité, laïcité ?" avec Patrick Kessel (Public Sénat, 23 mars 13, redif. les 24, 30 et 31)

"Liberté, égalité, laïcité ?", avec Bariza Khiari, Patrick Kessel, Jean-Michel Ducomte, Negar Zoka, (...)

Tous droits réservés © Comité Laïcité République - Maison des associations, 54 rue Pigalle, 75009 Paris Mentions légales