Comité Laïcité République

La laïcité n’est pas une opinion, c’est la liberté d’en avoir une.

Avec la participation du CLR

Contre les thèses multiculturalistes et le détournement raciste de la laïcité (Collectif laïque, 19 mars 15)

"Nos concitoyens de confession musulmane doivent être libres d’organiser leur culte sans ingérence de l’État ; ce n’est pas à l’État de s’immiscer dans la formation théologique des imams ; l’État n’a pas à encourager le développement des écoles privées confessionnelles, mais à concentrer tous ses efforts sur l’école publique."

Lire la suite ...

Communiqué du Comité Laïcité République

Le CLR appelle les parlementaires à se saisir de la question de la laïcité en entreprise

"L’accroissement du nombre de revendications à caractère religieux [...] se traduit, dans certains cas, par une fragilisation des relations humaines et de travail, voire par de sérieuses tensions."

Lire la suite ...

Communiqué du Comité Laïcité République

Soutien au directeur de l’IUT de Saint-Denis (27 fév. 15)

"Le CLR demande que le directeur de l’IUT de Saint-Denis qui vit une situation inacceptable depuis plus d’un an, soit protégé dans l’exercice de ses fonctions."

Lire la suite ...

Communiqué du Comité Laïcité République

Laïcité : des réaffirmations bienvenues (5 fév. 15)

"Le Comité Laïcité République [...] apportera tout son concours à la mise en oeuvre concrète de l’ensemble de ces engagements présidentiels. Les actes doivent désormais incarner clairement ces affirmations, sauf à provoquer une fois encore la désillusion."

Lire la suite ...

Communiqué de J. Glavany, P. Kessel et F. Laborde

Observatoire de la Laïcité : des propositions angéliques, cosmétiques, voire antilaïques (15 jan. 15)

Jean Glavany, Patrick Kessel et Françoise Laborde sont membres de l’Observatoire de la Laïcité.

"Ce qui frappe, c’est le décalage entre ce document et la force des convictions affirmées par le Président de la République ces derniers jours et par le Premier ministre dans son discours admirable mardi dernier à l’Assemblée Nationale."

Lire la suite ...

CLR : Déclaration de principes et bulletin d’adhésion

"La laïcité n’est pas tournée vers le passé mais vers le futur des hommes."

Lire la suite ...

Charb (1967 - 2015)

Charb (3e à g.), Président du jury du Prix de la Laicité 2012.
Charb (3e à g.), Président du jury du Prix de la Laicité 2012.

Charb, président du jury, lors de la remise du Prix de la Laïcité, le 8 octobre 2012 à l’Hôtel de ville de Paris : « J’ai moins peur des extrémistes religieux que des laïques qui se taisent. »

Mis en ligne : 8 janvier 2015

Voir toutes les UNE…

Derniers articles

Gérard Delfau (PRG) : L’État doit toujours réfléchir avant de se mêler de religion (Colloque du CLR, 14 mars 15) - « L’après-janvier » (14 mars 15) Gérard Delfau, ancien sénateur de l’Hérault (PRG), président d’Egale. - 23 mars

« L’après-janvier » (14 mars 15)

Gérard Delfau (PRG) : L’État doit toujours réfléchir avant de se mêler de religion (Colloque du CLR, 14 mars 15) Gérard Delfau, ancien sénateur de l’Hérault (PRG), président d’Egale. - 23 mars

Il fallait beaucoup de courage, mais le Comité Laïcité République n’en manque pas, pour organiser si tôt une rencontre autour des attentats terroristes qui ont frappé la France en janvier dernier. Et je félicite Patrick Kessel d’avoir voulu dès à présent faire un premier arrêt sur image et à cette occasion rappeler un principe, la laïcité, qui fonde notre capacité à vivre ensemble. Le sujet retenu pour nos échanges : "L’Après-janvier : plus que jamais la République laïque !" a le grand mérite de se placer dans le droit fil de la magnifique mobilisation du 11 janvier. Ce jour-là, plusieurs millions de citoyens et de citoyennes ont réaffirmé leur refus de la barbarie et du fanatisme religieux, mais aussi leur attachement à la liberté d’expression et de caricature. Nous sommes comptables des suites que donnera la (...)

N. Polony : "La laïcité ou la mort" (lefigaro.fr , 20 mars 15) - Revue de presse Natacha Polony, auteur de "Ce Pays qu’on abat" (Plon). - 22 mars

Revue de presse

N. Polony : "La laïcité ou la mort" (lefigaro.fr , 20 mars 15) Natacha Polony, auteur de "Ce Pays qu’on abat" (Plon). - 22 mars

"[...] Les djihadistes qui tirent à l’arme automatique sur des enfants à l’entrée d’une école juive, des dessinateurs, des clients d’un supermarché kasher, des policiers ou des touristes, ne poursuivent qu’un seul but : imposer un ordre totalitaire qui s’appuie sur une lecture littéraliste d’un texte religieux dont ils nient toute historicité. On ne le répétera jamais assez : cette idéologie repose sur la négation de l’Autre dans l’espace et dans le temps. L’Autre, ce contemporain qui a le mauvais goût de nourrir une autre vision du monde, mais aussi l’Autre en ce qu’il se manifeste dans un passé, une Histoire qui par son existence même remet en cause la prétention à l’éternité. On ne le répétera jamais assez puisque certains, visiblement, n’ont pas envie que cela soit répété. Quel message envoie donc aux (...)

Rapport "Cohésion républicaine", dit "rapport Dutheil" (Parti socialiste, 30 jan. 15) - Document Laurent Dutheil, secrétaire national du PS à la Laïcité et aux Institutions. - 20 mars

Document

Rapport "Cohésion républicaine", dit "rapport Dutheil" (Parti socialiste, 30 jan. 15) Laurent Dutheil, secrétaire national du PS à la Laïcité et aux Institutions. - 20 mars

"Il faut encourager une réforme du Conseil français du culte musulman (CFCM) pour le faire évoluer vers une instance plus représentative. Il faut prévoir une aide à la formation des imams français, peut-être par la création d’un institut de théologie. Il faut développer les établissements scolaires privés sous contrat. Il faut aussi recenser les besoins en lieux de culte et examiner les moyens de répondre aux manques dans certaines parties du territoire." Voir "Cohésion républicaine".

Contre les thèses multiculturalistes et le détournement raciste de la laïcité (Collectif laïque, 19 mars 15) - Avec la participation du CLR - 20 mars

Avec la participation du CLR

Contre les thèses multiculturalistes et le détournement raciste de la laïcité (Collectif laïque, 19 mars 15) - 20 mars

"Le Collectif laïque, dans la droite ligne du sursaut républicain du 11 janvier dernier en faveur de la réaffirmation des principes républicains, regrette que de nombreuses voix s’expriment au contraire en faveur d’une communautarisation accrue de la société. Les thèses multiculturalistes qui divisent, l’utilisation du terme « islamophobie » comme arme sémantique pour dénaturer le combat contre tous les racismes, s’opposent directement à l’universalisme républicain. Le Collectif laïque déplore que dans ces discours, la laïcité qui assure la liberté de conscience de tous les citoyens soit réduite à la seule « liberté religieuse » ou au dialogue inter-religieux. La progression des communautarismes, des inégalités sociales et territoriales, au détriment du vivre ensemble, contribue au développement de tensions et (...)

"Étude relative à l’avenir de l’enseignement des langues et cultures d’origine (ELCO)" (Haut conseil à l’intégration, 2013) - Document - 20 mars

Document

"Étude relative à l’avenir de l’enseignement des langues et cultures d’origine (ELCO)" (Haut conseil à l’intégration, 2013) - 20 mars

Étude relative à l’avenir de l’enseignement des langues et cultures d’origine (ELCO) [...] La présente étude vient en complément des travaux consacrés aux ELCO menés par le groupe de travail "Connaissance - reconnaissance" réalisés dans le cadre de la refondation de la politique d’intégration [1]. I. Introduction Le dispositif de l’enseignement des langues et cultures d’origine a été conçu dans les années 70 sous l’impulsion de Paul Dijoud et de Lionel Stoléru [2] alors que la question de l’immigration émerge comme une question sociale au sein de la société française. Non pas que l’immigration soit un phénomène nouveau, mais parce que les populations qui s’installent le font dans un contexte économique qui se dégrade après la période des trente glorieuses, que le chômage augmente et que surgit la première (...)

Jean Glavany (PS) : "Différencier les croyants et les intégristes ou fondamentalistes religieux" (Colloque du CLR, 14 mars 15) - « L’après-janvier » (14 mars 15) Député PS des Hautes-Pyrénées, ancien ministre. - 19 mars

« L’après-janvier » (14 mars 15)

Jean Glavany (PS) : "Différencier les croyants et les intégristes ou fondamentalistes religieux" (Colloque du CLR, 14 mars 15) Député PS des Hautes-Pyrénées, ancien ministre. - 19 mars

Les douloureux évènements qui ont frappé notre pays début janvier ont fait surgir un débat – utile – sur notre République et ses valeurs, sur le civisme et la citoyenneté. Sur la laïcité donc. Tant mieux. De cet épouvantable mal peut naître un bien : que la France y voit plus clair sur cette belle valeur. Mais avant toute chose, un constat s’impose : nous sommes tous, Droite et Gauche responsables de ce qu’il s’est passé. Chacun à nos manières, mais tous responsables. La droite en cultivant à l’excès les amalgames dévastateurs, en privant les services publics essentiels comme l’Education ou la Police de moyens indispensables ou encore en n’ayant tiré aucune leçon véritable de l’embrasement des banlieues en 2005. La Gauche, ou une partie non négligeable de celle-ci, en niant les problèmes, en refusant de les (...)

Alain Seksig : "Contre la confusion et le renoncement : lucidité et courage" (Colloque du CLR, 14 mars 15) - « L’après-janvier » (14 mars 15) Vice-président du CLR, ex-président de la mission Laïcité de l’ex-Haut Conseil à l’Intégration (HCI). - 19 mars

« L’après-janvier » (14 mars 15)

Alain Seksig : "Contre la confusion et le renoncement : lucidité et courage" (Colloque du CLR, 14 mars 15) Vice-président du CLR, ex-président de la mission Laïcité de l’ex-Haut Conseil à l’Intégration (HCI). - 19 mars

Voici quelques jours, comme je l’ai fait souvent ces deux derniers mois depuis les funestes jours de janvier à jamais gravés dans nos mémoires, je participais à un moment d’échange et de réflexion avec les professeurs d’un lycée parisien. Le thème : comment faire vivre la laïcité et les valeurs de la République dans son école même ? Les plus jeunes paraissaient un peu surpris, pour certains même presque envieux, lorsque je leur expliquais qu’à notre entrée dans la carrière, en 1970, nous ne parlions jamais de laïcité, pas plus dans les salles de professeurs que dans nos discussions de bistrot. La question nous paraissait depuis longtemps réglée même si nous descendions rituellement dans la rue pour protester contre le financement public de l’école privée. Nous ne parlions jamais de laïcité, sans doute parce (...)

"L’évêque aumônier aux Armées contre la République : que fait le gouvernement ?" (Ufal, 17 mars 15) - Union des Familles laïques - 19 mars

Union des Familles laïques

"L’évêque aumônier aux Armées contre la République : que fait le gouvernement ?" (Ufal, 17 mars 15) - 19 mars

"[...] Dans le dernier numéro de Egmil [20], revue du diocèse aux Armées, Luc Ravel, évêque aux Armées, n’hésite pas à s’en prendre aux lois de la République et à dénoncer à la fois l’IVG, le mariage entre personnes du même sexe, le droit à une fin de vie digne, et celui à la liberté d’expression et de caricature : « L’idéologie islamique vient de faire 17 victimes en France. Mais l’idéologie de la bienpensance fait chaque année 200 000 victimes dans le sein de leur mère. L’IVG devenue droit fondamental est une arme de destruction massive. Alliés pour la France avec d’autres, nous devons faire front contre les attaques terroristes explicites. Mais, pour autant, nous ne devons pas cautionner les folies de l’euthanasie, du mariage pour tous et autres caricatures de Charlie-Hebdo. » Extraits des propos de l’évêque (...)

Jean-Pierre Chevènement (MRC) : "Assécher le terreau où cette idéologie terroriste mortifère plonge ses racines" (Colloque du CLR, 14 mars 15) - « L’après-janvier » (14 mars 15) Ancien ministre, président d’honneur du MRC. - 17 mars

« L’après-janvier » (14 mars 15)

Jean-Pierre Chevènement (MRC) : "Assécher le terreau où cette idéologie terroriste mortifère plonge ses racines" (Colloque du CLR, 14 mars 15) Ancien ministre, président d’honneur du MRC. - 17 mars

Les attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015 à Paris comportent une leçon essentielle : ils illustrent a contrario la pertinence de l’idéal laïc pour nous aider à relever le défi. I - La laïcité n’est pas tournée contre les religions. Définition de la laïcité : c’est la croyance en la raison naturelle et en la capacité des citoyens (formés par l’Ecole de la République) à s’entendre sur une idée du bien commun (« Res Publica »), dans un espace public soustrait à l’empire des dogmes. La laïcité n’est pas tournée contre les religions ; il y a une déontologie de l’Ecole laïque qu’on trouve dans la lettre de Jules Ferry aux instituteurs. Ne pas confondre laïcité à l’Ecole et liberté d’expression dans l’espace public. La seule limite à cette liberté c’est le refus de l’appel à la haine. Mais un professeur de dessin, à (...)

Patrick Kessel : "La laïcité combat le Front national, le communautarisme fait son lit" (Colloque du CLR, 14 mars 15) - « L’après-janvier » (14 mars 15) Président du Comité Laïcité République. - 17 mars

« L’après-janvier » (14 mars 15)

Patrick Kessel : "La laïcité combat le Front national, le communautarisme fait son lit" (Colloque du CLR, 14 mars 15) Président du Comité Laïcité République. - 17 mars

Au lendemain des attentats barbares qui, en janvier dernier, ont frappé la République au cœur, l’immense sursaut populaire avait donné à penser que chacun avait pris la mesure de la gravité de la situation. La République aux principes universalistes, l’égalité, la laïcité étaient de retour. Le Président de la République, le Premier Ministre dans un discours historique à l’Assemblée Nationale, les députés entonnant la Marseillaise debout et à l’unisson, et ce pour la première fois depuis la fin de la Première guerre mondiale, ont fait vibrer cet appel au ressourcement de la République. Le pays retrouvait des valeurs et une identité commune, nourrie de fraternité. Les premières mesures concrètes étaient annoncées en matière de sécurité, de renseignement, de formation des maîtres. Le CLR a souligné combien (...)

Charles Coutel : "Laïcité et citoyenneté dans l’amour de la République" (Colloque du CLR, 14 mars 15) - « L’après-janvier » (14 mars 15) Philosophe, universitaire. - 17 mars

« L’après-janvier » (14 mars 15)

Charles Coutel : "Laïcité et citoyenneté dans l’amour de la République" (Colloque du CLR, 14 mars 15) Philosophe, universitaire. - 17 mars

La double menace du populisme qui prend la Nation en otage et du communautarisme qui étouffe les personnes, et d’abord les femmes, doit pousser les citoyens laïques à agir. N’oublions pas que les journalistes de Charlie hebdo n’aimaient guère les laïques « mous » ou se complaisant dans le déni. Sachons faire nôtre l’avertissement de Lydia Guirous : « Le principe de laïcité est l’un des principes républicains les plus importants. C’est une digue… mais qui risque aujourd’hui de céder. Cessons cette fuite en avant et réaffirmons notre attachement à la France, à son identité héritée des Lumières et soyons à la hauteur des pères fondateurs de la République. » Cette voix retrouve la force des Lumières et notamment celle d’un Montesquieu qui prévient, lui aussi, que quand les Républiques doutent d’elles-mêmes, le (...)

Pascal-Eric Lalmy (PRG) : "Le multiculturalisme comme projet politique débouche sur un apartheid social" (Colloque du CLR, 14 mars 15) - « L’après-janvier » (14 mars 15) Pascal-Eric Lalmy, Secrétaire national du PRG à la laïcité. - 16 mars

« L’après-janvier » (14 mars 15)

Pascal-Eric Lalmy (PRG) : "Le multiculturalisme comme projet politique débouche sur un apartheid social" (Colloque du CLR, 14 mars 15) Pascal-Eric Lalmy, Secrétaire national du PRG à la laïcité. - 16 mars

Mesdames, Messieurs, Monsieur le député, Monsieur le Ministre, Cher Patrick Kessel, Tout d’abord permettez-moi de vous remercier de l’invitation que vous m’avez faites de venir conclure vos travaux. L’intitulé de votre colloque nous invitait à travailler sur trois points essentiels, en premier lieu « l’après-janvier », en second lieu la « République » et enfin la « laïcité », la question fondamentale étant de trouver ce qui lie les trois termes de l’équation. Je crois que nous pouvons simplement convoquer le triptyque républicain de liberté, d’égalité et de fraternité qui nous rassemble depuis plus de deux cent ans pour donner du sens et ouvrir des perspectives à l’issu de vos travaux. S’interroger sur l’après-janvier c’est évidemment parler de la liberté, car c’est bien ce principe fondamental qui a été (...)

"Laïcité dans les crèches : le PS refuse l’obstacle" (marianne.net , 12 mars 15) - Revue de presse - 15 mars

Revue de presse

"Laïcité dans les crèches : le PS refuse l’obstacle" (marianne.net , 12 mars 15) - 15 mars

Au pied du mur, le Parti socialiste, comme à son habitude, refuse l’obstacle. Mercredi matin sur l’antenne de France Inter, deux mois jour pour jour après la grande marche du 11 janvier — dont le chef de l’Etat nous assure pourtant qu’il veut faire perdurer « l’esprit » —, Jean-Christophe Cambadélis l’a confirmé : le texte du PRG sur l’extension du principe de laïcité aux crèches et centre de loisirs financés par de l’argent public ne sera finalement pas étudié avant les élections départementales, comme l’avait annoncé la veille Libération. Faut-il y voir un camouflet pour le Premier ministre ? Car ce texte avait en quelque sorte pour objectif de graver dans le marbre la jurisprudence Baby-Loup, cette crèche qu’un certain Manuel Valls avait à l’époque vivement soutenu. Il faut croire que les effets de manche de (...)

"Un texte contesté sur la neutralité religieuse des crèches privées repoussé en mai" (AFP, nouvelobs.com , 10 mars 15) - Revue de presse - 14 mars

Revue de presse

"Un texte contesté sur la neutralité religieuse des crèches privées repoussé en mai" (AFP, nouvelobs.com , 10 mars 15) - 14 mars

"Une proposition de loi imposant la neutralité religieuse dans les crèches privées, qui devait être débattue jeudi à l’Assemblée et a mis en émoi musulmans, catholiques et certains laïques, a été reportée après les départementales à la demande du PS. Les députés avaient adopté en commission la semaine dernière, avec le soutien majoritaire du PS, ce texte des radicaux de gauche visant à permettre aux établissements privés accueillant des mineurs (crèches, garderies, centres de loisirs et de vacances...) d’inscrire le respect du principe de neutralité en matière religieuse dans leur règlement intérieur. La proposition a pour objectif de trancher définitivement par la loi des situations sur lesquelles la jurisprudence est déjà établie, notamment depuis un arrêt de la Cour de cassation de juin 2014, après l’affaire (...)

Colloque du CLR « L’après-janvier : plus que jamais la République laïque » (Paris, 14 mars 15) - Agenda du CLR - 14 mars

Agenda du CLR

Colloque du CLR « L’après-janvier : plus que jamais la République laïque » (Paris, 14 mars 15) - 14 mars

Colloque du Comité Laïcité République L’après-janvier : plus que jamais la République laïque Samedi 14 mars 2015, de 9h à 16h Assemblée nationale Palais Bourbon Salle Colbert Matin : 9h Ouverture Patrick Kessel, Président du Comité Laïcité République Charles Coutel, philosophe : L’enjeu de la laïcité, laïcité et citoyenneté Zineb El Rhazoui, journaliste à Charlie Hebdo Les élus et les pressions communautaristes André Gérin, ancien député du Rhône (PCF) et maire de Vénissieux, président de la mission d’information "Voile intégral" de l’Assemblée Nationale (2009-2010) Alain Seksig, président de la mission Laïcité de l’ex-Haut Conseil à l’Intégration François Pupponi, député et maire de Sarcelles (PS) Antoine Homé, maire de Wittenheim, Président du groupe PS au conseil régional d’Alsace Jean-Pierre Blazy, député (...)

"Un document de travail sur la laïcité sème le trouble au PS" (lefigaro.fr , 11 mars 15) - Revue de presse - 11 mars

Revue de presse

"Un document de travail sur la laïcité sème le trouble au PS" (lefigaro.fr , 11 mars 15) - 11 mars

"[...] Publié sur le site du Parti socialiste le 1er février et présenté le même jour lors du rassemblement des secrétaires de section à la Maison de la Mutualité, à Paris, « le rapport d’étape » du groupe de travail « Cohésion républicaine » ressurgit cinq semaines plus tard et suscite des réactions, notamment de la part de certains signataires, qui prétendent ne pas avoir eu connaissance de son contenu. En cause, cette petite ligne, à la fin des cinq pages du rapport, qui fait polémique : « Il faut développer les établissements scolaires privés sous contrat » pour mieux « organiser la place de l’islam dans la République ». [...]" Lire "Un document de travail sur la laïcité sème le trouble au (...)

"Laïcité : les crèches privées bientôt soumises à la "neutralité religieuse" ?" (AFP, bfmtv.com , 4 mars 15) - Revue de presse - 8 mars

Revue de presse

"Laïcité : les crèches privées bientôt soumises à la "neutralité religieuse" ?" (AFP, bfmtv.com , 4 mars 15) - 8 mars

Le texte découle directement de l’affaire Baby-Loup. Les députés ont adopté en commission mercredi une proposition de loi des radicaux de gauche visant à permettre aux crèches privées d’inscrire le respect des principes de laïcité et de neutralité dans leur règlement intérieur. Ce texte concerne les structures privées accueillant les mineurs (crèches, garderies, centres de loisirs et de vacances...). Déjà adopté au Sénat en janvier 2012, il sera débattu en première lecture en séance le 12 mars prochain. La proposition de loi, qui formalise des règles établies par la jurisprudence après l’affaire du licenciement d’une salariée voilée de la crèche Baby-Loup, distingue plusieurs situations. Lorsque les établissements privés bénéficient de financements publics destinés à soutenir leur activité d’accueil, ils seront (...)

"Jean-Yves Méreau, athée militant : « Dieu n’est pas une réponse »" ( lavoixdunord.fr , 7 mars 15) - Revue de presse Jean-Yves Méreau, auteur de Debout les athées de la terre ! (L’Harmattan). - 7 mars

Revue de presse

"Jean-Yves Méreau, athée militant : « Dieu n’est pas une réponse »" ( lavoixdunord.fr , 7 mars 15) Jean-Yves Méreau, auteur de Debout les athées de la terre ! (L’Harmattan). - 7 mars

Comment avez-vous su que vous êtiez athée ? J’ai été élevé par des pères jésuites, j’ai même été enfant de chœur… mais ce n’est pas la peine de le dire ! Vers 14-15 ans, j’ai commencé à me poser des questions. J’ai lu Sartre, Camus, Gide et je me suis rendu compte que ça ne collait pas. J’ai fait ma crise d’adolescence et je me suis fait virer de chez les Jésuites. Puis j’ai fait des études de philo et j’ai beaucoup réfléchi. Après, je connais des gens qui sont devenus athées beaucoup plus naturellement. Que pensez-vous qu’il y ait après la mort ? Rien. Pour moi, Dieu n’est pas une réponse, c’est juste une foi. Le raisonnement de la religion va à l’encontre du principe de la preuve. Un mathématicien ou un professeur doit prouver ce qu’il dit. La religion n’apporte aucune preuve que Dieu existe, elle dit juste qu’il (...)

"C’est trop : des anti-laïques au PS !" (Egale, 6 mars 15) - Egalité Laïcité Europe - 7 mars

Egalité Laïcité Europe

"C’est trop : des anti-laïques au PS !" (Egale, 6 mars 15) - 7 mars

"Incroyable mais vrai : le PS préconise le développement de l’école privée confessionnelle comme outil de cohésion sociale ! C’est ce qui figure dans le rapport d’étape du groupe cohésion sociale et dans le Communiqué de presse du 26 février de Laurent Dutheil (en pièces jointes). Où est passé l’engagement du PS en faveur de l’école publique ? Nous sommes actuellement sans nouvelles du Premier secrétaire à qui nous avons demandé s’il soutenait cette proposition. La volonté de développer un enseignement privé confessionnel constituerait un changement majeur dans le positionnement politique de ce parti dont les auteurs ne semblent même pas être conscients. A cela le rapport ajoute : la création d’un institut de théologie musulmane et le recensement des lieux de cultes pour répondre aux manques. Est-ce à l’Etat (...)

C. Kintzler : “François Hollande met la loi de 1905 sens dessus dessous” (mezetulle.net , 7 mars 15) - Catherine Kintzler - 7 mars

Catherine Kintzler

C. Kintzler : “François Hollande met la loi de 1905 sens dessus dessous” (mezetulle.net , 7 mars 15) - 7 mars

"Dans sa 5e conférence de presse du 5 février 2015, le président de la République, interrogé sur la laïcité, déclarait : « Il n’est pas question de modifier la loi de 1905 » [21]. On a applaudi. Apparemment, un mois après, il aurait changé d’avis ? En effet, dans un entretien avec les lecteurs du Parisien publié le 4 mars [22], il déclare : « La République française reconnaît tous les cultes. » Ce qui est l’exact inverse de l’article 2 de la loi de 1905 qui dispose : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ». Même le Concordat d’Alsace-Moselle ne reconnaît pas tous les cultes ! Ce serait donc un scoop énorme. [...] Je me souviens de la proposition 46 du candidat Hollande en 2012 qui, précisément au sujet de la loi de 1905, déclarait à la fois « A » et « non-A » [23]. Ce serait (...)

Etat-religions : de bien inquiétantes déclarations du ministre de l’Intérieur (L. Saisi) - Contribution Par Louis Saisi. - 7 mars

Contribution

Etat-religions : de bien inquiétantes déclarations du ministre de l’Intérieur (L. Saisi) Par Louis Saisi. - 7 mars

Etat-religions... Des liaisons dangereuses... Une bien inquiétante interview... L’interview donnée au Monde le 26 février 2015 par Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur L’irruption de l’Islam dans notre pays, comme une pratique religieuse se développant depuis plusieurs décennies, nous fait perdre de vue l’essentiel au profit de raisonnements spécieux, le plus souvent hâtifs et de circonstance, à l’instar de ceux de nos gouvernants actuels dont les déclarations du 26 février 2015 de notre ministre de l’Intérieur sont une parfaite illustration. Face aux revendications visant à favoriser certaines pratiques cultuelles de cette religion - religion en elle-même parfaitement respectable, au même titre que les autres religions, chrétiennes ou judaïques -, il s’agit, pour le pouvoir, d’adopter des (...)

"Ecole : langues étrangères à surveiller" (lejdd.fr , 1er mars 15) - Revue de presse - 5 mars

Revue de presse

"Ecole : langues étrangères à surveiller" (lejdd.fr , 1er mars 15) - 5 mars

L’école française doit reprendre en main l’enseignement des langues étrangères ! C’est la conclusion sans appel de la dernière étude du Haut Conseil à l’intégration (HCI). Le document de 17 pages que le JDD a pu consulter a été remis aux services du Premier ministre au deuxième semestre 2013. Il vient compléter les travaux du groupe de travail sur "Les défis de l’intégration à l’école". L’étude, restée totalement confidentielle, s’intéresse à un dispositif ancien, celui des enseignements de langue et culture d’origine (Elco). Il concerne 92.500 élèves dont 87.000 dans le primaire, selon les derniers chiffres du ministère de l’Éducation nationale. Une population scolaire en progression de 16 % au cours des cinq dernières années, selon l’enquête du HCI, notamment en arabe (57.145) et turc (16.555). Ces cours de (...)

"En 1953, Nasser considérait le port du voile comme ridicule" (courrierinternational.com , 25 oct. 12) - Revue de presse / vidéo - 5 mars

Revue de presse / vidéo

"En 1953, Nasser considérait le port du voile comme ridicule" (courrierinternational.com , 25 oct. 12) - 5 mars

"Dans un discours public au Caire, le jeune colonel Gamal Abdel Nasser évoque son entretien avec le chef des Frères musulmans qui veut imposer le port du voile aux femmes. Pour le nouveau maître de l’Egypte, cela paraît inconcevable – voire ridicule –, et le public en communion avec Nasser rit de cette incongruité. Même la propre fille du chef des Frères n’est pas voilée." Voir "En 1953, Nasser considérait le port du voile comme ridicule".

Le CLR appelle les parlementaires à se saisir de la question de la laïcité en entreprise - Communiqué du Comité Laïcité République - 5 mars

Communiqué du Comité Laïcité République

Le CLR appelle les parlementaires à se saisir de la question de la laïcité en entreprise - 5 mars

Lettre ouverte aux parlementaires Le CLR appelle les parlementaires à se saisir de la question de la laïcité en entreprise Le 16 décembre dernier, Le Comité Laïcité République organisait à l’Assemblée nationale un colloque sur le thème « Entreprise et laïcité ». Par cette initiative, le Comité Laïcité République voulait donner la parole à ceux qui se trouvent, aujourd’hui, confrontés à l’une des formes les plus insidieuses de revendication communautaire, l’introduction de la dimension du religieux au sein des organisations de travail. L’accroissement du nombre de revendications à caractère religieux (aménagement d’horaires, repas au restaurant d’entreprise, salles de prières, jours fériés, refus de travailler avec des femmes, port de signes religieux ostentatoires) en témoigne et se traduit, dans certains cas, (...)

Abdennour Bidar : "Lettre ouverte au monde musulman" (Marianne, 3 oct. 14) - Revue de presse Abdennour Bidar est philosophe. - 4 mars

Revue de presse

Abdennour Bidar : "Lettre ouverte au monde musulman" (Marianne, 3 oct. 14) Abdennour Bidar est philosophe. - 4 mars

"[...] Il est indispensable qu’à la face du monde tu proclames ainsi, haut et fort, que l’islam dénonce la barbarie. Mais c’est tout à fait insuffisant. Tu te réfugies dans le réflexe de l’autodéfense sans assumer aussi et surtout la responsabilité de l’autocritique. [...] Pourquoi ce monstre ignoble a-t-il choisi ton visage et pas un autre ? C’est qu’en réalité derrière ce monstre se cache un immense problème, que tu ne sembles pas prêt à regarder en face. Il faudra bien pourtant que tu finisses par en avoir le courage. Ce problème est celui des racines du mal. D’où viennent les crimes de ce soi-disant « Etat islamique » ? Je vais te le dire, mon ami. Et cela ne va pas te faire plaisir, mais c’est mon devoir de philosophe. Les racines de ce mal qui te vole aujourd’hui ton visage sont en toi-même, le (...)

Tous droits réservés © Comité Laïcité République - Maison des associations, 54 rue Pigalle, 75009 Paris Mentions légales