Comité Laïcité République

La laïcité n’est pas une opinion, c’est la liberté d’en avoir une.

Edito du Président

Joli mois de juin pour la laïcité (9 juil. 14)

par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République

Décision de la cour de cassation sur la crèche Baby-Loup, décision de la CEDH sur la burqa, rapport du Collectif des associations laïques, manifeste "Laïcité : il est temps de se ressaisir"... Les occasions de se réjouir sont assez rares pour que nous ne boudions pas notre plaisir.

Lire la suite ...

Avec la participation du CLR

"Laïcité : il est temps de se ressaisir !"

Appel (Marianne, 27 juin 14)

"Appel d’intellectuels, de politiques et d’acteurs de la société civile. Pour renouer avec la tradition républicaine et en finir avec trente ans de démissions."

Lire la suite ...

Communiqué du Comité Laïcité République

Baby Loup : une victoire pour la laïcité (25 juin 14)

"Au moment où la laïcité semblait fragilisée, l’institution judiciaire a eu le courage de la défendre. On n’en attend pas moins des élus de la République."

Lire la suite ...

CLR : Déclaration de principes et bulletin d’adhésion

"La laïcité n’est pas tournée vers le passé mais vers le futur des hommes."

Lire la suite ...

Prix de la laïcité 2013

Le CLR organise chaque année la remise du Prix de la laïcité.
Le Prix international 2013 a été décerné à Jürgen Wertheimer et le Prix national à Jeannette Bougrab.

JPEG - 478.5 ko
Patrick Kessel - Mannuel Valls - Anne Hidalgo

> Tous les articles sur le prix de la laïcité ...

Voir toutes les UNE…

Derniers articles

S. Lavignotte : Un sous-Baubérot - Note de lecture par Claude Ruche - 20 septembre

Note de lecture

S. Lavignotte : Un sous-Baubérot par Claude Ruche - 20 septembre

Autant le dire de suite, Stéphane Lavignotte se définit lui-même comme anarchiste chrétien. Ce détail est très important pour comprendre la démonstration alambiquée qui constitue l’essentiel de son ouvrage. Il précise, dès les premières pages de son livre, qu’il est aussi de « gôche », c’est-à-dire qu’il aime les pauvres, les étrangers, la nature, les identités (pourvu qu’elles ne soient pas nationales), les oxymores, Léon Tolstoï, le libéralisme, la théorie du genre, dieu et la laïcité. Mais il n’aime pas le Front National, les homophobes, les islamophobes, la droite, les patrons, le libéralisme (!), l’église catholique et la laïcité qui divise. C’est dire à quel point notre pasteur est rebelle et subversif ! Car Stéphane Lavignotte est pasteur protestant et ardent défenseur de la "laïcité de reconnaissance", si (...)

"De la publicité pour des aumôneries distribuée dans des collèges publics parisiens" (lefigaro.fr , 18 sept. 14) - Revue de presse - 20 septembre

Revue de presse

"De la publicité pour des aumôneries distribuée dans des collèges publics parisiens" (lefigaro.fr , 18 sept. 14) - 20 septembre

La période de rentrée, c’est l’heure de recevoir son emploi du temps, son nouveau carnet de correspondance, les conseils des professeurs. Et, pour certains élèves, une invitation à rejoindre l’aumônerie catholique du quartier. Cette année, des collégiens scolarisés dans des établissements publics du XVe arrondissement de Paris ont en effet trouvé, parmi leurs documents de rentrée, un prospectus présentant les activités périscolaires proposées par l’Église. D’après Le Parisien , qui a pu consulter le document, l’aumônerie propose de l’aide aux devoirs, ainsi que des activités culturelles et des activités religieuses. Autant d’ateliers ouverts aux élèves des collèges Buffon, de Staël ou Georges-Duhamel et qui leur ont été proposés au moment de la rentrée 2014. L’information intrigue au sein d’un collège-lycée (...)

Une "police de la charia" fait régner l’"ordre" dans une ville allemande (franceinfo.fr , 9 sept. 14) - Revue de presse - 13 septembre

Revue de presse

Une "police de la charia" fait régner l’"ordre" dans une ville allemande (franceinfo.fr , 9 sept. 14) - 13 septembre

"La mise en place, dans la ville de Wuppertal, d’une "police de la charia" par un groupe salafiste provoque de très nombreuses réactions, notamment celle d’Angela Merkel, depuis plusieurs jours en Allemagne. Les autorités s’insurgent que ces patrouilles des bonnes moeurs islamistes se substituent de fait aux forces de l’ordre. Une poignée d’hommes, vêtus de gilets orange portant la mention "Shariah Police" ("police de la charia"), patrouillant dans les rues de la ville allemande de Wuppertal, dans la Ruhr. Dans une vidéo publiée la semaine dernière sur YouTube, Sven Lau, salafiste converti, affirmait être à l’origine de l’opération. Le but ? Rappeler les passants au respect de la loi islamique, notamment devant les discothèques où musique et alcool sont rois. Aperçue plusieurs fois en quelques jours, (...)

Un soldat américain menacé de renvoi pour athéisme (la-croix.com , 10 sept. 14) - Revue de presse - 11 septembre

Revue de presse

Un soldat américain menacé de renvoi pour athéisme (la-croix.com , 10 sept. 14) - 11 septembre

L’Armée de l’Air américaine a fait savoir à l’un de ses pilotes qu’il devrait quitter l’uniforme s’il n’acceptait pas de prêter serment en prononçant la phrase « Que Dieu me vienne en aide », a-t-on appris mardi 9 septembre. Un sergent de la base aérienne de Creech, dans le Nevada a vu le 25 août dernier sa demande de réengagement dans l’armée de l’air rejetée en raison de son refus de prêter serment devant Dieu. Ce pilote athée avait renvoyé le document nécessaire pour prolonger son engagement, qui arrive à son terme en novembre. Mais il l’avait fait en barrant, sur le contrat, la partie « Que Dieu me vienne en aide » du serment. Son avocate Monica Miller, avocate pour The American Humanist Association, une association qui milite pour un « humanisme athée », a envoyé le 2 septembre un courrier à la hiérarchie (...)

M. Sorel : "Face à Marine Le Pen, la légèreté coupable des partis de gouvernement" (Le Figaro, 11 sept. 14) - Revue de presse - 11 septembre

Revue de presse

M. Sorel : "Face à Marine Le Pen, la légèreté coupable des partis de gouvernement" (Le Figaro, 11 sept. 14) - 11 septembre

"Stupeur et tremblements dans la « France d’en haut » : un sondage Ifop pour Le Figaro donne la présidente du Front national vainqueur de l’élection présidentielle à venir dans l’hypothèse où elle affronterait François Hollande au second tour. En juillet dernier, un sondage Ifop la donnait déjà devançant Nicolas Sarkozy et François Hollande au premier tour. Voici donc le Front national « aux portes du pouvoir », comme s’en est alarmé le premier ministre Manuel Valls. La créature qui avait été introduite dans l’arène politique par François Mitterrand en 1984, et qui avait été depuis lors utilisée par les partis de tous bords pour éviter de traiter les sujets qui se rapportent à l’immigration et à l’intégration, est en passe de pouvoir dévorer les apprentis sorciers. Le personnel politique persiste cependant dans (...)

Nicolas Cadène, rapporteur de l’Observatoire de la laïcité à temps partiel (midilibre.fr , 1er sept. 14) - Revue de presse - 8 septembre

Revue de presse

Nicolas Cadène, rapporteur de l’Observatoire de la laïcité à temps partiel (midilibre.fr , 1er sept. 14) - 8 septembre

[...] Il vient d’accepter, à temps partiel et sans quitter l’observatoire, d’intégrer l’équipe de Ségolène Royal au ministère de l’Écologie. Il se voit un jour maire de Nîmes. "Ça me donne envie", reconnaît-il. De l’ambition, donc, et des principes... [...]" Lire "Le Nîmois Nicolas Cadène : du protestantisme à la jungle politique".

Marine Le Pen scolarise sa fille dans une école privée catholique, nid d’enfants de "personnalités" (courrierdelouest.fr , 30 août 14) - Revue de presse - 2 septembre

Revue de presse

Marine Le Pen scolarise sa fille dans une école privée catholique, nid d’enfants de "personnalités" (courrierdelouest.fr , 30 août 14) - 2 septembre

La présence d’un enfant de personnalité dans l’effectif scolarisé dans ce domaine de 14 hectares n’a en effet rien d’exceptionnel. Hommes politiques, grands patrons ou dignitaires étrangers font confiance depuis des années au sérieux des enseignants d’Orveau. Des enfants de Philippe de Villiers ont été scolarisés ici. Ceux du ministre de l’Intérieur de la Côte d’Ivoire aussi. Des fils d’ambassadeurs ont préparé leur baccalauréat à Nyoiseau. [...]" Lire "Marine Le Pen scolarise sa fille dans le Segréen".

"Irlande. Violée, elle est forcée à accoucher à 25 semaines" (nouvelobs.com , 20 août 14) - Revue de presse - 22 août

Revue de presse

"Irlande. Violée, elle est forcée à accoucher à 25 semaines" (nouvelobs.com , 20 août 14) - 22 août

Une jeune femme qui avait été violée, et à qui la justice irlandaise a refusé le droit d’avorter, a été forcée d’accoucher par césarienne à 25 semaines de grossesse, dimanche 17 août, rapporte l’IrishTimes. Le bébé, né grand prématuré, a été immédiatement pris en charge. Originaire d’un pays étranger, la jeune femme, dont l’identité n’a pas été révélée, affirme avoir été violée avant son arrivée en Irlande. Elle avait vu sa demande d’interruption volontaire de grossesse refusée par les services de santé irlandais, avant de tenter de mettre fin à ses jours en mai dernier. Elle a ensuite entamé une grève de la faim, nécessitant son hospitalisation et sa réhydratation de force. La loi irlandaise interdit l’avortement, même en cas de viol ou d’inceste, sauf dans les cas où la vie de la mère est en danger. Malgré ses (...)

Piscines de Châlons : "Un été d’incivilités" (sic) (Le Monde, 16 août 14) - Revue de presse - 19 août

Revue de presse

Piscines de Châlons : "Un été d’incivilités" (sic) (Le Monde, 16 août 14) - 19 août

"Alors qu’il a à peine mis un pied au bord du bassin, un adolescent est interpellé par l’agent de sécurité de la piscine Tournesol à Fagnères (Marne), près de Châlons-en-Champagne. Il lui demande d’ôter le jogging remonté sur ses mollets et de se mettre en maillot de bain. Le jeune homme s’exécute. En ce mois d’août, ce type de scène est récurrent dans les piscines de l’agglomération. Les usagers se plient difficilement à l’obligation de porter un maillot et non un short de bain, pour ne pas être trop dénudés, disent-ils, invoquant même parfois des motifs religieux. Cette question vestimentaire engendre des tensions, à tel point que le personnel a été tenté à plusieurs reprises d’exercer son droit de retrait. Depuis deux ans, deux piscines, Régis-Fermier et Tournesol, situées dans des communes de (...)

"« Ouest-France » refuse de publier l’avis de décès d’une militante pro-euthanasie" (AFP, 18 août 14) - Revue de presse - 19 août

Revue de presse

"« Ouest-France » refuse de publier l’avis de décès d’une militante pro-euthanasie" (AFP, 18 août 14) - 19 août

[...] Le texte reçu par Ouest-France faisait part du décès de Nicole Boucheton, « vice-présidente de l’ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité), à l’âge de 64 ans, contrainte de s’exiler en Suisse, pays humaniste, pour y mourir selon sa volonté le 7 août 2014 ». Atteinte d’un cancer en phase terminale, Nicole Boucheton, domiciliée dans le département de la Manche, a eu recours en Suisse au suicide assisté, pratique qui n’est pas autorisée par la législation française. La rubrique obsèques n’est « pas une page dans laquelle on ouvre des débats, on règle des comptes » mais « un espace neutre », a justifié François-Xavier Lefranc, rédacteur en chef à Ouest-France, contacté par l’AFP. « Dire que Ouest-France n’a pas passé l’avis d’obsèques » parce que Nicole Boucheton « a choisi de mourir, c’est (...)

"Metz : des "kits laïcité" pour les allergiques au 15 août" (AFP, rtl.fr , 15 août 14) - Revue de presse - 18 août

Revue de presse

"Metz : des "kits laïcité" pour les allergiques au 15 août" (AFP, rtl.fr , 15 août 14) - 18 août

"Des militants pour la défense de la laïcité ont distribué vendredi 15 août à Metz, jour de la fête de l’Assomption de la Vierge Marie, des kits avec des bouchons d’oreille pour dénoncer la présence d’élus à la traditionnelle célébration religieuse qui se tient chaque année sur une place du centre-ville. "Nous ne critiquons pas la cérémonie en soi, mais le fait que des élus y participent en tant que représentants politiques", a déclaré à l’AFP Vincent Morel, président de l’association "Les Profanes", devant une banderole appelant les élus à respecter la laïcité. Plusieurs élus locaux, dont le maire de la ville, le socialiste Dominique Gros, ont coutume d’assister au premier rang à cette cérémonie présidée par l’évêque de Metz, Mgr Jean-Christophe Lagleize, devant une statue de la Vierge. [...]" Lire "Metz : des (...)

Béziers : le maire ("Bleu Marine") Robert Ménard lance la feria par une messe (20minutes.fr , 11 août 14) - Revue de presse - 11 août

Revue de presse

Béziers : le maire ("Bleu Marine") Robert Ménard lance la feria par une messe (20minutes.fr , 11 août 14) - 11 août

[...] Le maire a voulu mettre sa patte pour cette féria 2014, et l’ambiance a été quelque peu modifiée. Robert Ménard veut que ce soit une fête traditionnelle et familiale, et non une grande beuverie. Les arènes seront donc ouvertes par une messe et la feria sera officiellement lancée après un défilé bon enfant. Cette année, nous avons imposé des horaires pour la diffusion de musique, avec des créneaux pour les différents styles musicaux. Cela doit éviter la cacophonie sonore présente jusqu’à aujourd’hui. La feria doit être un rassemblement de personnes qui aiment la tradition taurine et religieuse. [...]" Lire "Feria de Béziers : « Le maire y a mis sa patte et en a quelque peu modifié l’ambiance (...)

"Le système totalitaire de l’Etat islamique" (Libération, 9 août 14) - Revue de presse - 11 août

Revue de presse

"Le système totalitaire de l’Etat islamique" (Libération, 9 août 14) - 11 août

Un voile noir a recouvert en quelques heures la tête et le visage de tous les mannequins féminins dans les vitrines de Mossoul, un jour de mi-juillet. Pas un commerçant de la ville ne pouvait désobéir à la dernière directive de l’Etat islamique (Daech, selon l’acronyme arabe), au risque de voir son magasin fermé, saccagé ou saisi. En plus des atrocités et des exactions commises dans les territoires d’Irak et de Syrie qu’il a conquis, le nouveau califat impose chaque jour, depuis début juin, des ordres et des interdits aussi aberrants qu’anecdotiques, au nom de l’application de la charia. La mise à l’écart de tous les gynécologues hommes dans les maternités et hôpitaux, la fermeture des coiffeurs et des barbiers, ou l’obligation pour les éleveurs de recouvrir d’un cache les pis des vaches, jugés indécents, (...)

Condamnée pour "islamophobie" : rétablissement du délit de blasphème ? (AFP, lefigaro.fr , 8 août 14) - Revue de presse - 9 août

Revue de presse

Condamnée pour "islamophobie" : rétablissement du délit de blasphème ? (AFP, lefigaro.fr , 8 août 14) - 9 août

"La présidente d’une association d’extrême droite, Christine Tasin, une ex-enseignante qui se revendique islamophobe, a été condamnée à 3.000 euros d’amende aujourd’hui à Belfort pour des propos injurieux contre l’islam tenus en marge de la fête de l’Aïd el-Kébir, selon une source judiciaire. Cette enseignante agrégée de lettres classiques à la retraite était poursuivie pour "incitation à la haine raciale". Christine Tasin avait tenu ces propos le 15 octobre 2013 lors d’un échange avec des membres de la communauté musulmane. Elle avait qualifié l’islam de "saloperie", devant un abattoir mobile installé pour le sacrifice rituel de l’Aïd el-Kébir. L’échange verbal avait été filmé et posté sur le site Youtube. "Oui je suis islamophobe et alors ? La haine de l’islam j’en suis fière. L’islam est une saloperie (...), (...)

Châlons : "Après les tensions, communautarisme à la piscine" (lunion.fr , 2 août 14) - Revue de presse - 4 août

Revue de presse

Châlons : "Après les tensions, communautarisme à la piscine" (lunion.fr , 2 août 14) - 4 août

Alors que l’agent de sécurité, blessé voici une semaine, risque de garder d’importantes séquelles au niveau de l’œil, la tension entre certains usagers et le personnel de la piscine Régis-Fermier ne s’est pas atténuée (L’union de mercredi). Elle est même montée d’un cran en fin de semaine sur un tout autre registre. Jeudi, dans l’après-midi, une requête particulière a été formulée à la direction de la piscine mengeotte. Pour que les incivilités ne s’y produisent plus, « un homme, qui s’est annoncé comme le représentant des jeunes qui posent problème » selon la direction de Régis-Fermier a demandé s’il était possible de réaliser quelques entorses au règlement. En clair, qu’on laisse les jeunes qui le demandent entrer en short. « Selon lui, les tensions pourraient disparaître s’il y avait un assouplissement des règles (...)

Perpignan : animatrices insultées, centre de loisirs exilé (lindependant.fr , 30 juil. 14) - Revue de presse - 1er août

Revue de presse

Perpignan : animatrices insultées, centre de loisirs exilé (lindependant.fr , 30 juil. 14) - 1er août

Selon les Francas, la tension couvait depuis quelque temps au centre de loisirs du quartier des Baléares. "On avait déjà eu des pneus crevés à la mi-juillet", assure le directeur départemental de l’association d’éducation populaire, Michel Pujol. Mais la semaine dernière, la situation a pris une tout autre tournure. "Quelques jeunes adultes sont venus insulter les animatrices et la directrice du centre parce qu’elles portaient des shorts", raconte Michel Pujol. Certains ’anti-shorts’ seraient même allés jusqu’à pénétrer à l’intérieur du centre pour menacer le personnel. Suite à cette série d’incidents, les Francas ont déposé une main courante au commissariat de police de la place Cassanyes. Les raisons qui ont poussé les personnes impliquées dans ces altercations à agir de la sorte ? "Le Ramadan est une (...)

N. Polony : "Lettre à un jeune compatriote musulman" (Le Figaro, 28 juil. 14) - Revue de presse - 29 juillet

Revue de presse

N. Polony : "Lettre à un jeune compatriote musulman" (Le Figaro, 28 juil. 14) - 29 juillet

"Cher compatriote, cette lettre est celle d’une Française à un Français. Car tu es ce que les médias appellent un « Français musulman », et moi, je suis française athée, ou agnostique penchant vers l’athéisme… Enfin, bref, ces choses-là sont complexes, mais elles relèvent de l’intimité puisque, dans l’espace public, nous sommes seulement deux citoyens français. Alors pourquoi cette lettre ? Parce que lorsque j’écris un texte pour défendre la laïcité, certains me disent à travers les réseaux sociaux : « Vous avez un problème avec l’Islam. » Lorsque je publie une tribune pour m’inquiéter d’un antisémitisme de plus en plus violent, je reçois le même commentaire : « Vous avez un problème avec l’islam. » Lorsque j’évoque les djihadistes partis en Syrie, la sentence tombe à nouveau : « Vous avez un problème avec l’islam. » (...)

"Des livres prônant le djihad et la mort des "hérétiques" en vente en grandes surfaces" (Le Figaro, 29 juil. 14) - Revue de presse - 29 juillet

Revue de presse

"Des livres prônant le djihad et la mort des "hérétiques" en vente en grandes surfaces" (Le Figaro, 29 juil. 14) - 29 juillet

L’objectif était de « montrer que les livres islamiques peuvent être vendus partout ». C’est réussi. « Notre Opération Ramadan, mise en place chaque année depuis 2001, est un grand succès, se félicite Mansour Mansour, directeur de la maison d’édition libanaise Albouraq. Nos ouvrages sont aujourd’hui disponibles dans 1 000 magasins en France, principalement en hypermarchés ». Au Carrefour de Sartrouville (Yvelines), entre un bac de cahiers de vacances et une pile de livres de cuisine, une gondole en carton présente ses best-sellers : des corans, des biographies des prophètes, mais aussi des ouvrages « polémiques », selon l’expression même du patron d’Albouraq. Deux pétitions, signées par plus de 18 000 personnes, ont demandé, en vain, au groupe de distribution le « retrait de toute publication incitant à la (...)

Les représentants des cultes à l’Elysée : "Pourquoi apposer le sceau élyséen à l’ "identitarisation" du débat ?" (Marianne, 25 juil. 14) - Revue de presse - 27 juillet

Revue de presse

Les représentants des cultes à l’Elysée : "Pourquoi apposer le sceau élyséen à l’ "identitarisation" du débat ?" (Marianne, 25 juil. 14) - 27 juillet

"Pourquoi apposer le sceau élyséen à l’ "identitarisation" et à la cléricalisation du débat ? Demander, depuis le Château, l’aide des rabbins et des imams, n’est-ce pas, finalement, jouer le jeu des incendiaires, qui souhaitent, dans les deux camps, que l’on ramène les positions des uns et des autres à des appartenances auxquelles la citoyenneté française ne servirait que de faux nez ?"

Wissous Plage : le CLR appelle à sortir de la confusion (21 juil. 14) - Communiqué du Comité Laïcité République - 21 juillet

Communiqué du Comité Laïcité République

Wissous Plage : le CLR appelle à sortir de la confusion (21 juil. 14) - 21 juillet

Le maire de Wissous (Essonne) a récemment voulu interdire l’accès à une base de loisirs de sa commune à des femmes arborant un voile islamique. S’il est compréhensible que d’aucuns – et plus souvent encore d’aucunes – puissent se montrer indisposé(e)s à la vue de signes ostensibles d’appartenance religieuse, a fortiori quand ils soulignent – comme dans ce cas précis – non seulement la distinction entre croyants et non-croyants, mais aussi la séparation des sexes et l’infériorisation de la femme, c’est tout autre chose que de vouloir, de manière générale et absolue, les proscrire de l’espace public. Le CLR ne peut que s’inscrire en faux face à l’attitude de l’édile. De surcroît, pour justifier son interdiction, celui-ci a pris appui sur la loi du 15 mars 2004 qui, comme chacun sait, concerne exclusivement les (...)

C. Baudouin et O. Brosseau : Les dessous politiques du créationnisme - Note de lecture par Claude Ruche - 20 juillet

Note de lecture

C. Baudouin et O. Brosseau : Les dessous politiques du créationnisme par Claude Ruche - 20 juillet

Autant le dire tout de suite, l’on ne sort pas indemne de la lecture du livre Enquête sur les créationnismes de Cyrille Baudouin et Olivier Brosseau (éd. Belin). Construit comme un roman, les auteurs nous tiennent en haleine du début à la fin en nous entrainant dans une saga politico-religieuse à l’échelon de la planète. Extrêmement bien documenté, cette enquête mêle tous les éléments qui font les bonnes histoires : politique, sciences, pouvoir, argent, manipulations, médias, Internet. Sans jamais remettre en cause ni la liberté de croyance, ni la liberté d’expression, elle dénonce le rôle politique joué par les institutions religieuses qui prétendent s’appuyer sur des arguments scientifiques pour promouvoir des positions religieuses au niveau politique. Des Etats-Unis, à la Turquie, de la France à la (...)

Montluçon : « L’entrée du magasin est interdite aux animaux et aux francs-maçons » (lamontagne.fr , 10 juil. 14) - Revue de presse - 12 juillet

Revue de presse

Montluçon : « L’entrée du magasin est interdite aux animaux et aux francs-maçons » (lamontagne.fr , 10 juil. 14) - 12 juillet

« L’entrée du magasin est interdite aux animaux et aux francs-maçons. » Ce message a été affiché jusqu’à la semaine dernière sur la porte d’entrée d’un commerce de la zone de Châteaugay. Son auteur l’a finalement retiré, mais l’émoi qu’il a suscité au sein de trois loges présentes à Montluçon (*) est considérable. « Nous avons tous fait remonter l’information à nos obédiences », témoigne une « soeur » de la Grande loge féminine de France. Un membre local du Grand Orient s’est même « penché sur les textes de loi » afin de savoir s’il était possible de poursuivre le commerçant. « A priori, il risque simplement un rappel à la loi. Mais la Ligue des droits de l’Homme, qui a été prévenue, pourrait lui envoyer un courrier. » La « soeur » qui a contacté La Montagne explique avoir « très mal vécu » d’être assimilée à un animal. « (...)

"La CEDH, ce machin qui nous juge" (E. Conan, Marianne, 4 juil. 14) - Revue de presse - 5 juillet

Revue de presse

"La CEDH, ce machin qui nous juge" (E. Conan, Marianne, 4 juil. 14) - 5 juillet

"L’actualité a fait découvrir à nombre de Français que des décisions importantes relèvent d’une lointaine Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) : elle a contré la décision du Conseil d’Etat de laisser mourir Vincent Lambert, interdisant même qu’il change d’hôpital ; elle prescrit la nationalité française aux bébés achetés à des mères porteuses alors que la Cour de cassation l’interdisait ; elle a bien voulu, après trois ans de suspens, autoriser (du bout des lèvres) la loi contre la burqa déjà validée par le Conseil constitutionnel, et elle devra dire si la Cour de cassation a eu raison de confirmer le licenciement d’une employée de crèche voilée dans l’interminable affaire Baby-Loup. L’embarras et le silence des politiques face à ces incursions des juges s’expliquent : ils n’ont cessé de transférer (...)

Thierry Miguel (CLR Limousin) : "La laïcité nous oblige à des combats permanents" (France Bleu Limousin, 2 juil. 14) - Revue de presse / audio "Ceux qui font l’actualité du Limousin" - 5 juillet

Revue de presse / audio

Thierry Miguel (CLR Limousin) : "La laïcité nous oblige à des combats permanents" (France Bleu Limousin, 2 juil. 14) "Ceux qui font l’actualité du Limousin" - 5 juillet

Ecouter sur francebleu.fr "Cinq sur cinq".

"Laïcité, trente ans de démissions" (E. Conan, Marianne , 27 juin 14) - Revue de presse - 28 juin

Revue de presse

"Laïcité, trente ans de démissions" (E. Conan, Marianne , 27 juin 14) - 28 juin

L’appel que publie Marianne est inédit. La diversité politique et la qualité de ses signataires - anciens ministres, intellectuels, acteurs du monde scolaire et de la société civile, dont beaucoup se côtoient pour la première fois autour d’un texte commun - atteste d’une prise de conscience et d’une urgence. "Laïcité, il est temps de se ressaisir !" est né d’un double constat : la progression de la fracturation identitaire et religieuse et le renoncement croissant aux principes laïcs qui permettraient d’y faire face. [...] François Hollande, qui, dans l’affaire Baby Loup, s’était engagé à légiférer, charge l’Observatoire de la laïcité d’une "étude sur l’extension de la loi sur les signes ostentatoires", lequel conclut négativement [5]. Il y eut ensuite l’épisode du rapport Tuot, "La grande nation. Pour une (...)

Vidéos

"Liberté, égalité, laïcité ?" avec Patrick Kessel (Public Sénat, 23 mars 13, redif. les 24, 30 et 31)

"Liberté, égalité, laïcité ?", avec Bariza Khiari, Patrick Kessel, Jean-Michel Ducomte, Negar Zoka, (...)

Tous droits réservés © Comité Laïcité République - Maison des associations, 54 rue Pigalle, 75009 Paris Mentions légales