Comité Laïcité République

La laïcité n’est pas une opinion, c’est la liberté d’en avoir une.

Edito du Président

Philae : une nouvelle ère pour les Lumières

par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République

"Cet exploit concrétise une longue chaîne humaine d’esprits libres qui osèrent questionner les vérités de leur temps, ébranler les certitudes, affronter les dogmes, enfanter de nouvelles lectures du monde. Parfois au péril de leur vie."

Lire la suite ...

Communiqué du Comité Laïcité République

Les principes républicains, meilleures armes contre les discriminations (9 nov. 14)

Non à la proposition Benbassa (EELV)-Lecerf (UMP). C’est "en faisant le choix d’une politique de lutte contre les discriminations qui unit et non qui incite à la défiance mutuelle, que la France luttera le plus efficacement contre les discriminations."

Lire la suite ...

Communiqué du Comité Laïcité République

Baby Loup : une victoire en attendant une loi (30 oct. 14)

"Si Baby Loup peut désormais vivre, il n’est pas acceptable de laisser chaque responsable de crèche se débrouiller seul face aux pressions communautaristes locales."

Lire la suite ...

Communiqué du Comité Laïcité République

Une femme afghane, un chef d’entreprise français et deux philosophes, lauréats du Prix 2014 de la Laïcité (27 oct. 14)

Le Grand Prix international a été attribué à Shoukria Haïdar (Negar), le Grand Prix national à Jean-Luc Petithuguenin (Paprec) et deux prix spéciaux à Catherine Kintzler et Henri Pena-Ruiz.

Lire la suite ...

CLR : Déclaration de principes et bulletin d’adhésion

"La laïcité n’est pas tournée vers le passé mais vers le futur des hommes."

Lire la suite ...

Voir toutes les UNE…

Derniers articles

L’extrême droite, sources et symptômes - Note de lecture par Philippe Foussier - 13 novembre

Note de lecture

L’extrême droite, sources et symptômes par Philippe Foussier - 13 novembre

Plusieurs publications récentes interrogent de manière directe ou indirecte les origines et la manifestation des idées d’extrême droite en France. Concernant les origines, une dizaine d’historiens proposent un ouvrage collectif dans lequel ils répondent à leur collègue Zeev Sternhell. Depuis une quarantaine d’années, l’historien israélien attribue en effet à la France le fait d’avoir été le « laboratoire du fascisme avant d’en être la plus pure réalisation avec le régime de Vichy ». Il étaie son propos avec rigueur et détermination depuis son Maurice Barrès et le nationalisme français paru en 1972. On peut ou pas partager ses thèses mais elles sont sérieuses et argumentées. Et Sternhell s’agace de la manière dont les historiens français -peut-être aussi par réflexe cocardier ?- réfutent cette triste (...)

P. Kessel : « Sortir du concordat en dix ans, tranquillement » (Dernières nouvelles d’Alsace, 9 nov. 14) - Revue de presse Président du Comité Laïcité République. - 13 novembre

Revue de presse

P. Kessel : « Sortir du concordat en dix ans, tranquillement » (Dernières nouvelles d’Alsace, 9 nov. 14) Président du Comité Laïcité République. - 13 novembre

"Ancien Grand Maître du Grand Orient de France (1994-1995), président du comité Laïcité République, Patrick Kessel est venu cette semaine en Alsace insister sur la laïcité – notamment face au statut particulier de l’Alsace-Moselle. A vos yeux, la laïcité ne serait pas respectée dans la France contemporaine ? Certains pensent que c’est une question passée, réglée. En fait, elle est d’une extrême actualité. Le FN est devenu le premier parti de France. Cette menace d’extrême-droite se développe, avec ses aspects xénophobes et parfois racistes. Or elle se nourrit du communautarisme. Quand on pense qu’on est blanc, rouge, jaune, alsacien, breton, corse, avant d’être français, on remet en cause l’unité républicaine et même l’égalité. C’est donc à un jeu macabre que nous assistons. Pour le combattre, la laïcité (...)

G. Chevrier : "Rapport Esther Benbassa contre les discriminations : la laïcité en danger ?" (lefigaro.fr/vox , 11 nov. 14) - Revue de presse Membre de la mission Laïcité du Haut Conseil à l’Intégration (2010-2013). - 13 novembre

Revue de presse

G. Chevrier : "Rapport Esther Benbassa contre les discriminations : la laïcité en danger ?" (lefigaro.fr/vox , 11 nov. 14) Membre de la mission Laïcité du Haut Conseil à l’Intégration (2010-2013). - 13 novembre

"[...] On comprend le climat autour du vote de ce rapport, car l’idée que la lutte contre les discriminations soit fondée sur ce type de démarche semble relever d’une conception qui s’inscrit dans les prolongements de la Feuille de route sur la refonte de l’intégration qu’avait présentée l’ex-Premier ministre, Monsieur Ayrault, qui avait fait scandale. On pouvait lire sur le site de Matignon [1], au nom « d’assumer la dimension "arabe-orientale" de la France », la proposition d’abrogation de la loi du 15 mars 2004 d’interdiction des signes religieux ostensibles dans l’école publique, jugée discriminatoire. Un tournant radical en faveur d’une logique de valorisation des minorités et d’un encouragement au multiculturalisme, tournant le dos aux fondements de notre République et enterrant littéralement la (...)

"Enseigner les religions, oui, mais..." (J.-P. Brighelli, lepoint.fr , 12 nov. 14) - Revue de presse - 12 novembre

Revue de presse

"Enseigner les religions, oui, mais..." (J.-P. Brighelli, lepoint.fr , 12 nov. 14) - 12 novembre

Esther Benbassa est turco-israélo-française. Trois nationalités, et une seule conviction : défendre les droits apparemment malmenés des minorités. Voici qu’elle plaide, avec Jean-René Lecerf (UMP), pour l’établissement d’un recensement ethnique, un renforcement significatif de l’horaire consacré en classe à l’apprentissage des religions et la possibilité, dans les affaires de discrimination raciale ou religieuse, de plaintes collectives, à l’image des class actions américaines. Telles sont les conclusions d’un rapport sur les discriminations qui a déjà fait couler beaucoup de salive, la semaine dernière, au palais du Luxembourg. Comme le souligne le Comité laïcité république, tout cela "relève d’une logique communautariste", et s’inscrit dans la logique des rapports remis l’année dernière à Jean-Marc (...)

"Un rapport sénatorial prône la mise en place de statistiques ethniques" (nouvelobs.com , 12 nov. 14) - Revue de presse - 12 novembre

Revue de presse

"Un rapport sénatorial prône la mise en place de statistiques ethniques" (nouvelobs.com , 12 nov. 14) - 12 novembre

C’est un rapport qui est loin de faire l’unanimité. Afin de lutter contre les discriminations, les sénateurs Esther Benbassa (EELV) et Jean-René Lecerf (UMP) ont notamment mis sur la table deux propositions controversées : renforcer l’étude du fait religieux à l’école et mettre en place des statistiques ethniques. Le document doit être soumis au vote sans débat ce mercredi 12 novembre au Sénat. Les deux élus proposent ainsi que, lors d’un recensement, "tous les cinq ans, une question sur le pays de naissance des ascendants et la nationalité antérieure" soit posée, rapporte "Le Figaro". Ce rapport d’information a été débattu en commission des Lois mercredi dernier "pendant deux heures et demi et au final, il n’y a pas eu de vote sur l’autorisation de publication", a expliqué l’élue écologiste. "De mémoire (...)

"Discriminations : un rapport adopté au Sénat" (AFP, lefigaro.fr , 12 nov. 14) - Revue de presse - 12 novembre

Revue de presse

"Discriminations : un rapport adopté au Sénat" (AFP, lefigaro.fr , 12 nov. 14) - 12 novembre

"La commission des lois du Sénat a finalement adopté aujourd’hui un rapport sur la lutte contre les discriminations qui avait provoqué un vif débat la semaine dernière, a annoncé la sénatrice EELV Esther Benbassa, sa coauteure. Ce rapport d’information, corédigé par Esther Benbassa et son collègue UMP Jean-René Lecerf, préconise notamment de renforcer l’enseignement du fait religieux à l’école et de développer les carrés musulmans dans les cimetières, les deux points les plus contestés du texte. Le rapport avait été débattu en commission pendant deux heures et demie le 5 novembre, avec des échanges qualifiés de "rudes", sans aboutir à une autorisation de publication. Le vote, cette fois sans débat, avait été renvoyé à ce matin. "Le rapport a été adopté mais il y a eu des votes contre, plusieurs abstentions, et (...)

Prix Nobel : "Des écoles pakistanaises célèbrent une journée officielle anti-Malala" (slate.fr , 12 nov. 14) - Revue de presse - 12 novembre

Revue de presse

Prix Nobel : "Des écoles pakistanaises célèbrent une journée officielle anti-Malala" (slate.fr , 12 nov. 14) - 12 novembre

"Une fédération d’écoles privées pakistanaises représentant environ 150.000 établissements a décidé d’organiser une journée spéciale anti-Malala. Désormais, tous les 10 novembre seront consacrés à la critique de Malala Yousafzai, la jeune militante anti-taliban et lauréate du prix Nobel de la paix 2014. Ce jour de condamnation s’appelle officiellement la journée « Je ne suis pas Malala » (I am not Malala day), en référence au titre anglais de son autobiographie, I am Malala (Moi, Malala en français). Le directeur de la fédération d’écoles, Mirza Kashif Ali, accuse la jeune fille d’être anti-islam et anti-Pakistan. Son livre est déjà interdit dans toutes les écoles du groupe. Selon Mirza Kashif Ali, Malala a « critiqué l’idéologie pakistanaise, ainsi que la religion et la constitution du pays ». Il a expliqué à (...)

Appel : "Charlie est en danger !" (charliehebdo.fr , 5 nov. 14) - Revue de presse - 10 novembre

Revue de presse

Appel : "Charlie est en danger !" (charliehebdo.fr , 5 nov. 14) - 10 novembre

"[...] Aujourd’hui, vous pouvez soutenir la résistance aux deux premières religions du monde : l’Intolérance et la Bêtise. Rejoignez le djihad pacifique contre la connerie ! C’est possible en faisant un don à Charlie Hebdo. Un don défiscalisé à hauteur de 66% pour les particuliers et de 60% pour les entreprises. [...]" Lire "Charlie est en danger !".

Les principes républicains, meilleures armes contre les discriminations (9 nov. 14) - Communiqué du Comité Laïcité République - 9 novembre

Communiqué du Comité Laïcité République

Les principes républicains, meilleures armes contre les discriminations (9 nov. 14) - 9 novembre

Le Sénat doit se prononcer le 12 novembre prochain sur l’adoption d’un rapport sur les discriminations, dont les auteurs sont Esther Benbassa (Verts) et Jean-René Lecerf (UMP). Lors de son examen par la commission des lois, le 5 novembre, plus de deux heures de débat ont mis en lumière le caractère profondément polémique de plusieurs mesures contenues dans ce rapport et, au-delà, de la philosophie qui le sous-tend. Les membres de la commission sénatoriale des lois se sont notamment affrontés sur la proposition du renforcement de l’enseignement du fait religieux à l’école, sur les recours collectifs en justice par les personnes s’estimant discriminées, sur l’instauration de statistiques ethno-raciales ou sur la question des carrés musulmans dans les cimetières, entre autres sujets. La philosophie de ce (...)

Voile dans les sorties scolaires : "Intégrer les familles populaires aux missions de l’école" (N. Vallaud-Belkacem, Assemblée nationale, 5 nov. 14) - Document - 8 novembre

Document

Voile dans les sorties scolaires : "Intégrer les familles populaires aux missions de l’école" (N. Vallaud-Belkacem, Assemblée nationale, 5 nov. 14) - 8 novembre

"M. le président. La parole est à M. Philippe Goujon, pour le groupe de l’Union pour un mouvement populaire. M. Philippe Goujon. Ma question s’adresse à Mme la ministre de l’éducation nationale. À l’heure où le communautarisme menace notre modèle d’intégration républicaine, il est nécessaire de défendre la laïcité avec la plus grande vigueur. L’unité nationale a toujours prévalu quand il s’est agi de garantir les valeurs de la République, de la loi de 2004 prohibant le port de signes religieux ostentatoires à l’école à la loi de 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public. Aucun républicain en effet ne saurait transiger avec l’impérieuse nécessité d’assurer à nos enfants la neutralité d’un enseignement garant de leur esprit critique. Chacun est donc en droit d’attendre des fonctionnaires, (...)

C. Kintzler : “L’accompagnement des sorties scolaires est-il confié à des « mamans » ?” (mezetulle.net , 6 nov. 14) - Catherine Kintzler - 8 novembre

Catherine Kintzler

C. Kintzler : “L’accompagnement des sorties scolaires est-il confié à des « mamans » ?” (mezetulle.net , 6 nov. 14) - 8 novembre

La récurrence du terme « maman » [...] attire mon attention et fait refluer des souvenirs... de 1989. Lorsque éclata l’affaire dite « de Creil », un vocabulaire analogue « de proximité » et de banalisation fut alors manié par les tenants de l’affichage religieux à l’école publique. Plutôt que d’élèves, ils préféraient parler de « petites filles » ou de « jeunes filles » ; plutôt que voile islamique, ils utilisaient l’expression « petit fichu ». Le film, on l’a déjà vu. Il s’est déplacé, tout simplement. Son enjeu demeure : la tendance la plus rétrograde de l’islam entend banaliser le port du voile et l’introduire particulièrement à l’école publique. Ainsi s’accentue, plus généralement, la pression sur les femmes musulmanes qui ne le portent pas. L’accompagnement des sorties scolaires [5] est-il forcément confié à des « (...)

"Mort de l’essayiste et romancier Abdelwahab Meddeb" (lemonde.fr , 7 nov. 14) - Revue de presse - 7 novembre

Revue de presse

"Mort de l’essayiste et romancier Abdelwahab Meddeb" (lemonde.fr , 7 nov. 14) - 7 novembre

"Poète, islamologue, essayiste et romancier, né en 1946 à Tunis, Abdelwahab Meddeb est mort à la clinique Bizet, à Paris, mercredi 5 novembre, d’un cancer du poumon. Grand érudit, pétri de culture musulmane et occidentale, il plaidait sans relâche pour un Islam des Lumières, un dialogue des civilisations face au choc des nations, des images et des représentations. Abdelwahab Meddeb a enseigné la littérature comparée à l’université Paris-X-Nanterre, dirigé la revue Dédale et produit l’émission « Cultures d’Islam », sur France Culture. Il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages, dont Talismano (Christian Bourgois, 1979), Contre-prêches (Seuil, 2006), Sortir de la malédiction. L’Islam entre civilisation et barbarie (Seuil, 2008), Pari de civilisation (Seuil, 2009), Printemps de Tunis, la métamorphose de l’histoire (...)

Les sorties scolaires font partie de l’enseignement (Collectif laïque, 30 oct. 14) - Collectif laïque - 5 novembre

Collectif laïque

Les sorties scolaires font partie de l’enseignement (Collectif laïque, 30 oct. 14) - 5 novembre

"Le principe constitutionnel de laïcité de l’enseignement public impose un cadre religieusement neutre à l’école pour la maintenir à l’écart des conflits du monde extérieur et créer les conditions de la construction de la liberté de conscience des élèves. Les sorties scolaires font partie de l’enseignement au même titre que les cours, c’est pourquoi, tous les intervenants doivent respecter cette neutralité. Quand les parents se présentent à l’école à titre personnel, ou de représentants de parents d’élèves, ils sont libres de manifester leur croyance. Leur situation est radicalement différente quand ils deviennent accompagnateurs d’élèves en activité scolaire. Le Collectif laïque tient à exprimer son profond désaccord avec les propos de Mme Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Education nationale, concernant le (...)

Mères voilées et sorties scolaires : une négation du service public laïque de l’Ecole ! (G. Chevrier) - Contribution par Guylain Chevrier, membre de la mission laïcité du Haut Conseil à l’Intégration (2010-2013). - 3 novembre

Contribution

Mères voilées et sorties scolaires : une négation du service public laïque de l’Ecole ! (G. Chevrier) par Guylain Chevrier, membre de la mission laïcité du Haut Conseil à l’Intégration (2010-2013). - 3 novembre

L’actuelle ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a déclaré que : « dès lors que les mamans ne sont pas soumises à la neutralité religieuse (…), l’acceptation de leur présence aux sorties scolaires doit être la règle et le refus l’exception ». On notera la forme choisie pour prendre cette position en donnant l’impression par ce « dès lors », que la ministre ne ferait que suivre un état donné de la loi qu’il s’agirait finalement simplement d’appliquer, alors que cette décision lui revient de pleine responsabilité. Elle a mis un terme par cette déclaration à la circulaire Chatel de 2012, qui posait la possibilité d’interdire de sortie les parents manifestant « leurs convictions religieuses, politiques ou philosophiques » et que Vincent Peillon, ministre de l’Education, n’avait pas souhaité (...)

"Asia et Reyhaney, symboles de l’oppression des femmes en pays islamique" (liberation.fr , 31 oct. 14) - Revue de presse - 3 novembre

Revue de presse

"Asia et Reyhaney, symboles de l’oppression des femmes en pays islamique" (liberation.fr , 31 oct. 14) - 3 novembre

Toutes deux sont des jeunes femmes. L’une est chrétienne et pakistanaise, l’autre musulmane et iranienne. La première vient de voir confirmer sa peine à la pendaison motivée par le fait qu’elle avait voulu partager un verre d’eau avec deux musulmanes d’un village perdu du Penjab. La seconde a déjà été exécutée, samedi, à Téhéran, pour avoir tué un homme qui cherchait, semble-t-il, à abuser d’elle. Héroïnes tragiques malgré elles, témoignant d’une grandeur d’âme exceptionnelle, elles apparaissent aussi comme les victimes d’enjeux politiques qui les dépassent largement. Asia Bibi, quatre ans de cauchemar L’ordalie d’Asia Bibi, une humble paysanne d’une quarantaine d’années, mère de cinq enfants, commence le 2 juin 2009 lorsque deux sœurs, qui travaillent avec elle, refusent de boire de l’eau dans un verre qu’elle (...)

J.-P. Scot : Jaurès retrouvé - Note de lecture par Philippe Foussier - 2 novembre

Note de lecture

J.-P. Scot : Jaurès retrouvé par Philippe Foussier - 2 novembre

Dans la très prolifique année d’édition sur Jaurès, centenaire oblige, il faut souligner la très novatrice étude de l’historien Jean-Paul Scot, qui s’est jadis penché sur Victor Hugo ou sur la loi de 1905 (L’Etat chez lui, l’Eglise chez elle. Comprendre la loi de 1905, Points Seuil). Il propose ainsi un volume sur le « réformisme révolutionnaire » de Jaurès et apporte sur ce point un éclairage insuffisamment exploré par la multitude des ouvrages consacrés au leader socialiste. Ne craignant pas de troubler une historiographie un tantinet bien-pensante sur Jaurès, Jean-Paul Scot déplore que « des historiens, des philosophes et des hommes politiques réduisent son idéal socialiste à une simple aspiration à la justice sociale, à la conciliation des classes, voire à un idéalisme philosophique, moral et (...)

G. Chevrier : "Baby-Loup : et maintenant... une loi sur la laïcité !" (lefigaro.fr/vox , 31 oct. 14) - Revue de presse Membre de la mission Laïcité du Haut Conseil à l’Intégration (2010-2013). - 2 novembre

Revue de presse

G. Chevrier : "Baby-Loup : et maintenant... une loi sur la laïcité !" (lefigaro.fr/vox , 31 oct. 14) Membre de la mission Laïcité du Haut Conseil à l’Intégration (2010-2013). - 2 novembre

"La crèche Baby-Loup, après sa victoire juridique de juin dernier confirmant le licenciement de l’employé voilée qui entendait s’opposer au règlement intérieur, affirmant le principe de laïcité et de neutralité, se trouvait en risque de fermeture en raison d’un manque de moyens financiers. Ces moyens viennent de lui être débloqués pour lui permettre un fonctionnement pérenne avec l’ouverture en 2015 de 38 berceaux. Pour autant, rappelons que, si la crèche Baby Loup fait figure emblématique du combat en faveur de la laïcité dans le secteur de la prise en charge de la petite enfance, le jugement rendu en juin dernier par la Cour de cassation ne règle pas le sort des autres crèches, qui ne sont pas en mesure de pouvoir imposer la neutralité religieuse à leurs employés. Le jugement rendu concernant Baby Loup (...)

Elisabeth Badinter : "Condamner une femme pour un blasphème est absolument insupportable" (AFP, 29 oct. 14) - Revue de presse - 2 novembre

Revue de presse

Elisabeth Badinter : "Condamner une femme pour un blasphème est absolument insupportable" (AFP, 29 oct. 14) - 2 novembre

"La philosophe Elisabeth Badinter a dénoncé, mercredi 29 octobre, la condamnation à mort "insupportable" d’Asia Bibi, lors d’un rassemblement à Paris en soutien à cette chrétienne pakistanaise, dont la peine capitale pour blasphème a été confirmée en appel." Voir "Paris : mobilisation pour gracier la Pakistanaise Asia Bibi".

"Baby-Loup : l’avenir de la crèche assuré" (AFP, lefigaro.fr , 30 oct. 14) - Revue de presse - 30 octobre

Revue de presse

"Baby-Loup : l’avenir de la crèche assuré" (AFP, lefigaro.fr , 30 oct. 14) - 30 octobre

"La crèche Baby-Loup, emblématique du combat pour la laïcité mais en proie à des difficultés financières, a obtenu mercredi des aides qui lui permettront d’assurer son fonctionnement au moins les deux prochaines années, a-t-on appris à l’issue d’une table-ronde à la préfecture des Yvelines. La menace d’une fermeture s’est dissipée avec l’annonce par la mairie de Conflans-Sainte-Honorine et du conseil général des Yvelines d’efforts supplémentaires, lors de cette réunion à laquelle participaient Baby-Loup, la Caf et le préfet des Yvelines, en arbitre des discussions. "Les conditions d’un fonctionnement pérenne de l’association sont acquises. L’équilibre pour 2015 et 2016 est assuré, Baby-Loup peut vivre", a résumé le préfet Erard Corbin de Mangoux, soulignant "un accord gagnant-gagnant". Pierre Bédier, (...)

Baby Loup : une victoire en attendant une loi (30 oct. 14) - Communiqué du Comité Laïcité République - 30 octobre

Communiqué du Comité Laïcité République

Baby Loup : une victoire en attendant une loi (30 oct. 14) - 30 octobre

Le Comité Laïcité République se félicite que les moyens financiers aient enfin été trouvés pour permettre à la crèche laïque Baby Loup de poursuivre sa mission. C’est une victoire pour Natalia Baleato, le personnel de la crèche et des très nombreuses associations laïques, dont le CLR, qui se sont mobilisées à leurs cotés depuis le débat de cette triste affaire. A l’issue d’un long imbroglio juridique, la décision, cet été, de la Cour de Cassation en faveur de la crèche avait permis de franchir une étape déterminante. Les élus viennent de prendre la mesure de l’enjeu. Car au-delà de la crèche elle-même, c’est un symbole fort qui était en jeu, au moment même où la laïcité est plus indispensable que jamais pour préserver la paix sociale. Pour autant, si Baby Loup peut désormais vivre, il n’est pas acceptable de (...)

"Voile à l’école : la réponse de Malika Sorel à Najat Vallaud-Belkacem" (lefigaro.fr/vox , 29 oct. 14) - Revue de presse Malika Sorel-Sutter, ancien membre de la mission Laïcité du Haut Conseil à l’Intégration (HCI). - 29 octobre

Revue de presse

"Voile à l’école : la réponse de Malika Sorel à Najat Vallaud-Belkacem" (lefigaro.fr/vox , 29 oct. 14) Malika Sorel-Sutter, ancien membre de la mission Laïcité du Haut Conseil à l’Intégration (HCI). - 29 octobre

"Auditionnée le 21 octobre dernier par l’Observatoire de la laïcité, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, a estimé que les mères voilées pourront accompagner les sorties scolaires. « L’acceptation de leur présence doit être la règle », a-t-elle déclaré. S’agit-il, selon vous, d’un geste d’apaisement et de tolérance ou d’une nouvelle entorse à la laïcité ? Malika Sorel : Pour que les Français comprennent bien les défis dans lesquels ils ont été entraînés malgré eux, je souhaite rappeler que le voile, comme l’avait longuement développé l’islamologue Abdelwahab Meddeb dans une tribune publiée en décembre 2009 dans Le Monde, n’est pas un simple bout de tissu. Il constitue, pour citer ses mots, « une atteinte au principe de l’égalité et de la dignité partagées entre les sexes (…) et qu’il convient de (...)

"École : les mères voilées pourront accompagner les sorties" (lefigaro.fr , 28 oct. 14) - Revue de presse - 29 octobre

Revue de presse

"École : les mères voilées pourront accompagner les sorties" (lefigaro.fr , 28 oct. 14) - 29 octobre

Une nouvelle vision de la laïcité à l’Éducation nationale ? Alors que la question des accompagnateurs de sorties scolaires reste suspendue depuis plusieurs mois, Najat Vallaud-Belkacem envoie un signal en faveur des mères voilées. La ministre de l’Éducation s’écarte clairement de la voie tracée par l’un de ses prédécesseurs, Vincent Peillon. En décembre 2013, celui-ci réaffirmait le bien-fondé de la circulaire Chatel, qui, en 2012, posait la possibilité d’interdire de sortie les parents manifestant « leurs convictions religieuses, politiques ou philosophiques ». « Le principe, c’est que, dès lors que les mamans ne sont pas soumises à la neutralité religieuse (…), l’acceptation de leur présence aux sorties scolaires doit être la règle et le refus l’exception », a expliqué Najat Vallaud-Belkacem, auditionnée le (...)

Une femme afghane, un chef d’entreprise français et deux philosophes, lauréats du Prix 2014 de la Laïcité (27 oct. 14) - Communiqué du Comité Laïcité République - 27 octobre

Communiqué du Comité Laïcité République

Une femme afghane, un chef d’entreprise français et deux philosophes, lauréats du Prix 2014 de la Laïcité (27 oct. 14) - 27 octobre

Une militante afghane, un chef d’entreprise français et deux philosophes sont les lauréats de la 9e édition du Prix de la Laïcité, décerné ce lundi 27 octobre 2014 à la Mairie de Paris, en présence de la Maire de Paris, Mme Anne Hidalgo, du Président du jury, Jean Glavany, député et ancien ministre, et de Patrick Kessel, Président du Comité Laïcité République, organisateur de la manifestation. Jean Glavany Le « Grand Prix international » a été attribué à Mme Shoukria Haïdar, présidente de l’association NEGAR de soutien aux femmes afghanes, défenseure de la laïcité, de l’égalité entre hommes et femmes, de l’éducation pour tous, et en particulier des filles, et des droits des femmes. Le « Grand Prix national » a été décerné à M. Jean-Luc Petithuguenin, président de Paprec Group, entreprise de 4500 personnes qui a (...)

Voile intégral : ce que dit la circulaire d’application de la loi (G. Chevrier, atlantico.fr , 23 oct. 14) - Revue de presse - 24 octobre

Revue de presse

Voile intégral : ce que dit la circulaire d’application de la loi (G. Chevrier, atlantico.fr , 23 oct. 14) - 24 octobre

Une spectatrice en voile intégral, un niqab, a été conduite à quitter l’Opéra-Bastille pendant une représentation de La Traviata de Verdi, et ce, à la demande de l’administration de cet établissement. Cette décision a été prise suite à une réaction de choristes refusant de jouer devant elle si elle ne retirait pas ce voile. Une décision qui s’est imposée en application de la loi du 11 octobre 2010 qui définit que "Nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue vestimentaire destinée à dissimuler son visage". Une loi qui concerne toutes les formes de dissimulation du visage et non seulement le voile intégral. L’incident a fait grand bruit. Il a fallu pourtant attendre une quinzaine de jours pour qu’il soit révélé par la presse. Un élément sans doute à mettre au compte d’un contexte de tensions sur la (...)

Louis Sébastien Mercier : Aux origines de 1789 - Note de lecture par Jacques Lafouge - 23 octobre

Note de lecture

Louis Sébastien Mercier : Aux origines de 1789 par Jacques Lafouge - 23 octobre

Qui se souvient de Louis Sébastien Mercier ? Les amateurs de romans d’anticipation, de L’An 2440, rêve s’il en fut jamais peut-être. Qui était-il ? Bien qu’aujourd’hui dans un quasi oubli, ce fut un écrivain très prolifique : romans, poèmes, essais, plus de 40 pièces de théâtre. Au milieu des années 1780 il publia un essai : Le Tableau de Paris ou observations sur le Paris de cette époque. En 1789 il fut membre des Jacobins avec lesquels bien que membre de la Convention il rompit néanmoins en 1793. Arrêté puis libéré en Thermidor, il réintégra alors la Convention puis fut membre des Cinq-Cents jusqu’en 1797 et membre de l’Institut à, partir de 1795. Il fut proche de Bonaparte Premier Consul et rompit avec l’empereur. Le Tableau de Paris, écrit sous la royauté, est à la fois la description d’une ville et une (...)

Vidéos

"Liberté, égalité, laïcité ?" avec Patrick Kessel (Public Sénat, 23 mars 13, redif. les 24, 30 et 31)

"Liberté, égalité, laïcité ?", avec Bariza Khiari, Patrick Kessel, Jean-Michel Ducomte, Negar Zoka, (...)

Tous droits réservés © Comité Laïcité République - Maison des associations, 54 rue Pigalle, 75009 Paris Mentions légales