Comité Laïcité République

Voir toutes les UNE…

Prix de la Laïcité
2016

JPEG - 33.1 ko
Voir les articles

Colloque "Faux amis de la laïcité et idiots utiles"

JPEG - 33 ko
Voir les articles


Le Comité Laïcité République

Editorial

  • 2017 Les seules batailles perdues d’avance sont celles qu’on ne livre pas

    par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République.

    "Le Bureau National du Comité Laïcité République et moi-même vous présentons nos voeux républicains, laïques et amicaux pour cette nouvelle année."

    2 janvier

  • Catho-laïcité : le retour

    par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République.

    "Il a été préparé par ceux qui, à droite, s’évertuent à substituer la liberté religieuse à la laïcité. Mais aussi par cette partie de la gauche qui, d’accomodements raisonnables en atermoiements coupables face aux revendications communautaristes, aura fragilisé la laïcité."

    Novembre 2016

  • La République, même l’été sur les plages

    par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République.

    "Il ne s’agit pas de libertés mais d’une guérilla livrée pour tester la capacité de résistance de la République."

    Août 2016

  • En finir avec les procès en islamophobie

    par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République.

    "La laïcité est attaquée [...] par ceux qui voudraient la réduire à une simple neutralité de l’Etat, à la liberté religieuse et au dialogue inter-religieux."

    Février 2016

Communiqués

Voir Les communiqués

Prix de la laïcité

Le CLR organise chaque année la remise du Prix de la laïcité.


Galerie photo du Prix de la laïcité 2016

Les articles sur le prix de la laïcité ...

Initiatives

Voir les initiatives

Actualité de la laïcité

Derniers articles

Revue de presse

L’extrêmisme religieux menace l’école (G. Chevrier et J.-P. Brighelli, atlantico.fr , 15 jan. 17) Guylain Chevrier, docteur en histoire, ancien membre de la Mission laïcité du Haut conseil à l’intégration ; Jean-Paul Brighelli, professeur agrégé de lettres, enseignant et essayiste.

Atlantico : Enseignants qui disent à leurs élèves de ne pas écouter de la musique ou d’aller au théâtre, discours anti-mariage homosexuel, ségrégation vis-à-vis des filles, etc. : un rapport remis le mois dernier par Dame Louise Casey, en charge des questions d’intégration pour le gouvernement britannique, met en évidence la manière dont s’immiscent les extrémismes religieux de toutes sortes dans certains établissements publics britanniques. Comment expliquer qu’une telle situation soit rendue possible ? Jean-Paul Brighelli : La Grande-Bretagne récolte ce qu’elle a semé, en acceptant un communautarisme installé et même l’intervention de "tribunaux islamiques". Dans un pays démocratique, toute faiblesse permet aux barbares de glisser un coin dans la faille. C’est la raison majeure pour laquelle nous ne (...)
Revue de presse

L’instrumentalisation identitaire chez les catholiques (E. Le Morhedec, marianne.net , 17 jan. 17) Erwan Le Morhedec (dit "Koztoujours"), avocat et blogueur catholique.

"Il y a chez nombre de ces identitaires des propos en violation concrète de l’Evangile." Lire "L’instrumentalisation identitaire monte en puissance chez les catholiques".
Revue de presse

"Cette France abandonnée aux islamistes" (Le Figaro Magazine, 13 jan. 17)

C’est un pays qui change de visage. Ici, un essaim de robes noires se forme dans le paysage bariolé d’une cour de récréation. Là, les commerces traditionnels disparaissent un à un au profit des boucheries halal et des magasins ethniques. Ailleurs, les juifs et les Blancs, interdits de séjour, font leurs valises. Ce pays n’est pas l’Algérie de Boualem Sansal dans Gouverner au nom d’Allah. C’est le pays de Voltaire en passe de devenir la France de Houellebecq. Une France soumise. Les voix du refus (Albin Michel), dirigé par Georges Bensoussan avec l’aide de Charlotte Bonnet, Barbara Lefebvre, Laurence Marchand-Taillade et Caroline Valentin, en dresse un tableau saisissant. Un magistral ouvrage d’histoire immédiate qui regroupe les témoignages de plus de 70 acteurs de terrain (enseignants, médecins, (...)
Comité de Réflexion et d’Action Laïque de Seine-Maritime (Creal 76)

"Sphère publique, sphère privée, est-ce que j’ai une gueule de sphère ?" (Combat laïque 76, déc. 16)

Privatiser la sphère publique, publiciser la sphère privée Jürgen Habermas distingue la sphère privée et la sphère publique guettées par deux risques symétriques : la publicisation du privé et la privatisation du public. La publicisation du privé - quand elle n’est pas volontaire à coup d’étalages sur Facebook et autres…- vise à abolir, restreindre la vie privée, avec des individus soumis au contrôle du groupe ou des autorités [2]. Ce despotisme, ce totalitarisme sont décrits par G. Orwell dans 1984 et par A.Huxley dans Le meilleur des mondes. À cet égard sont inquiétants pour notre sphère privée et nos libertés, le fichage massif - le dernier projet concerne 60 millions de personnes ! -, l’état d’urgence toujours prolongé, les pouvoirs incontrôlés donnés à l’administration, aux préfectures, à la police. Voici (...)

Articles plus anciens

Charb (1967 - 2015)

Charb (3e à g.), Président du jury du Prix de la Laicité 2012.
Charb (3e à g.), Président du jury du Prix de la Laicité 2012.

« J’ai moins peur des extrémistes religieux que des laïques qui se taisent. » Charb, président du jury, lors de la remise du Prix de la Laïcité, le 8 octobre 2012 à l’Hôtel de ville de Paris.

Mis en ligne : 8 janvier 2015

A voir, à lire ...

Adhérer au CLR

Médias

Vidéos à la une

VIDEO Amélie Boukhobza : Ne pas combattre l’islamisme mais la "radicalisation", c’est de (...) - Amélie Boukhobza, psychopathologue, Entre’Autres (Nice).

(Conférence-débat du 26 nov. 16). "C’est le travail de sape des principes de la liberté, de nos fondements, qui produit les processus identitaristes de rupture."

VIDEO Nadia Benmissi : Maintenant, des petites filles disent à leurs mamans de se voiler (...) - Nadia Benmissi, Femmes sans voile

(Conférence-débat du 26 nov. 16). "Nous livrer à l’islamisme, c’est cela le vrai racisme."

VIDEO Claude Ruche : Le citoyen doit être capable de décider dans l’intérêt général (...) - Claude Ruche, vice-président du Comité Laïcité République.

(Conférence-débat du 26 nov. 16). "Lorsque nous allons voter, nous devons accepter d’oublier momentanément nos diverses attaches. Cette neutralité, ça s’appelle la laïcité."

VIDEO Aurélie Dabreteau : Dans le service public, des responsables irresponsables n’exigent pas (...) - Aurélie Dabreteau, médecin en Seine-Saint-Denis.

(Conférence-débat du 26 nov. 16). " Personne ne me fera croire que des gens incapables de se départir de leurs signes religieux alors qu’ils travaillent pour un Etat laïque feront passer la loi des hommes au-dessus de leur loi de dieu."

VIDEO Guylain Chevrier : Question sociale et laïcité sont étroitement liées (Conférence-débat du 26 (...) - Guylain Chevrier, enseignant en histoire et politiques sociales, ancien membre du Haut conseil à l’intégration

(Conférence-débat du 26 nov. 16). "Si nous étions tous séparés selon des identités particulières, que deviendraient les forces sociales qui ont permis de conquérir nos acquis sociaux ?"

VIDEO Soufiane Zitouni : "L’enseignement confessionnel peut-il être laïc ?" (Conférence-débat du (...) - Soufiane Zitouni, professeur de philosophie et lanceur d’alerte.

(Conférence-débat du 26 nov. 16). "L’UOIF a un projet politique : faire le maillage du territoire, développer les établissements musulmans sous contrat avec l’Etat."

Voir les autres vidéos

Comité Laïcité République
Maison des associations, 54 rue Pigalle, 75009 Paris

Tous droits réservés © Comité Laïcité RépubliqueMentions légales