Comité Laïcité République

La laïcité n’est pas une opinion, c’est la liberté d’en avoir une.

Communiqué du Comité Laïcité République

Discrimination positive : un très mauvais signal

"La discrimination positive et son corollaire, les statistiques ethno-raciales, s’inscrivent bien [...] dans une conception étrangère et même opposée aux principes républicains, qui récusent les distinctions juridiques fondées sur les origines."

Lire la suite ...

Communiqué du Comité Laïcité République

Citoyenneté et transmission des valeurs de la République (24 jan. 15)

"Les républicains se reconnaissent globalement dans le courage qui inspire ces nouvelles mesures et le CLR contribuera à cette mobilisation au service de la République, de son Ecole et de ses valeurs."

Lire la suite ...

Communiqué de J. Glavany, P. Kessel et F. Laborde

Observatoire de la Laïcité : des propositions angéliques, cosmétiques, voire antilaïques (15 jan. 15)

Jean Glavany, Patrick Kessel et Françoise Laborde sont membres de l’Observatoire de la Laïcité.

"Ce qui frappe, c’est le décalage entre ce document et la force des convictions affirmées par le Président de la République ces derniers jours et par le Premier ministre dans son discours admirable mardi dernier à l’Assemblée Nationale."

Lire la suite ...

Communiqué Pétition CLR - Ufal - Egale

Restons Charlie ! Abrogeons le délit de blasphème sur tout le territoire de la République (14 jan. 15)

CLR (Comité Laïcité République), Ufal (Union des Familles Laïques), Egale (Égalité Laïcité Europe)

"Nous rappelons qu’il subsiste encore, dans les départements d’Alsace et la Moselle, un « délit de blasphème », vestige dans le « droit local des cultes » de l’occupation bismarckienne de 1870."

Lire la suite ...

CLR : Déclaration de principes et bulletin d’adhésion

"La laïcité n’est pas tournée vers le passé mais vers le futur des hommes."

Lire la suite ...

Charb (1967 - 2015)

Charb (3e à g.), Président du jury du Prix de la Laicité 2012.
Charb (3e à g.), Président du jury du Prix de la Laicité 2012.

Charb, président du jury, lors de la remise du Prix de la Laïcité, le 8 octobre 2012 à l’Hôtel de ville de Paris : « J’ai moins peur des extrémistes religieux que des laïques qui se taisent. »

Mis en ligne : 8 janvier 2015

Voir toutes les UNE…

Derniers articles

"Décapitations et coups de fouet : la routine saoudienne" (letemps.ch , 24 jan. 15) - Revue de presse - 24 janvier

Revue de presse

"Décapitations et coups de fouet : la routine saoudienne" (letemps.ch , 24 jan. 15) - 24 janvier

Le 9 janvier, le blogueur Raif Badawi recevait 50 coups de fouet devant la foule à Djeddah. Le dissident devait en endurer 50 autres cette semaine. Il a été condamné à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet, échelonnés sur vingt semaines, pour « insulte à l’islam ». Mais des médecins ont une nouvelle fois repoussé cette seconde session. Il risquait de ne pas y survivre. Une semaine plus tard, la vidéo de l’exécution au sabre d’une femme accusée de meurtre était postée sur YouTube. La cause paraît entendue. L’Arabie saoudite n’a rien à envier à l’Etat islamique, que le Royaume combat au sein de la coalition menée par Washington. [...] Et dire que le roi Abdallah s’était présenté comme un réformateur lorsqu’il est monté sur le trône en 2005. « Les flagellations et les décapitations n’ont jamais cessé. Sauf que (...)

A. Finkielkraut : "L’irrespect ne s’arrête pas à l’opinion des autres" (RCJ, causeur.fr , 19 jan. 15) - Revue de presse / vidéo - 23 janvier

Revue de presse / vidéo

A. Finkielkraut : "L’irrespect ne s’arrête pas à l’opinion des autres" (RCJ, causeur.fr , 19 jan. 15) - 23 janvier

Voir "Finkielkraut analyse la Marche du 11 janvier et ses suites".

Jean-Pierre Obin : « En 2004, notre rapport nous a valu d’être taxés d’islamophobes » (Le Figaro, 23 jan. 15) - Revue de presse - 23 janvier

Revue de presse

Jean-Pierre Obin : « En 2004, notre rapport nous a valu d’être taxés d’islamophobes » (Le Figaro, 23 jan. 15) - 23 janvier

On parle beaucoup de votre rapport, à commencer par Manuel Valls qui l’a évoqué le 21 janvier. En quoi la donne a-t-elle changé ? Jean-Pierre OBIN.- Tous les constats que nous faisions à l’époque, de la contestation de la laïcité dans certaines disciplines au prosélytisme à la cantine, en passant par le déni ou le refoulement des enseignants et l’avènement dans certains quartiers de contre-sociétés, sont d’actualité. Mais le paysage politique français a considérablement évolué en 10 ans, avec la montée en puissance du FN notamment. La géopolitique internationale a vu le djihad progresser, avec des territoires identifiés et une armée constituée. Et surtout, il suffit de se connecter à un site djihadiste pour s’abreuver de propagande. Je dirais qu’aujourd’hui les enseignants sont davantage prévenus des risques de (...)

"Religions contre liberté d’expression : le pape tient un discours dangereux" (RSF, 16 jan. 15) - Reporters sans frontières - 22 janvier

Reporters sans frontières

"Religions contre liberté d’expression : le pape tient un discours dangereux" (RSF, 16 jan. 15) - 22 janvier

"[...] Le pape François a exposé devant des journalistes une théorie de la liberté d’expression extrêmement inquiétante, déclarant qu’“Il faut avoir cette liberté [d’expression], mais sans offenser. Car il est vrai qu’il ne faut pas réagir violemment, mais si M. Gasbarri [responsable des voyages du Pape], qui est un grand ami, dit un gros mot sur ma mère, il doit s’attendre à recevoir un coup de poing ! C’est normal… On ne peut pas provoquer, on ne peut pas insulter la foi des autres, on ne peut pas se moquer de la foi !” Des propos choquants de la part du souverain pontifical, plus haute autorité de l’Église catholique. En plaçant la religion au-dessus de la liberté d’expression et en excusant le recours à la violence comme réaction “normale” lorsque la religion est moquée, le Pape tient des propos (...)

Laïcité : une volonté politique rassurante qui doit se traduire en actes (22 jan. 15) - Communiqué du Comité Laïcité République - 22 janvier

Communiqué du Comité Laïcité République

Laïcité : une volonté politique rassurante qui doit se traduire en actes (22 jan. 15) - 22 janvier

Le Comité Laïcité République se félicite de la volonté politique exprimée par le gouvernement visant notamment à replacer la laïcité au cœur de l’école et de la République. Après les attentats barbares qui ont endeuillé la France et les incidents survenus dans certains établissements scolaires, la mobilisation en faveur de la laïcité à l’école constitue la première réponse destinée à former des citoyens avec tous les enfants quelles que soient leurs origines et les appartenances de leurs parents. Les déclarations du président de la République et du Premier ministre témoignent d’une prise de conscience, face à la gravité d’une situation créée par la déchirure sociale, mais tout aussi largement par les reculs continus en matière de laïcité et les concessions répétées aux communautarismes, en dépit de nombreuses (...)

Charlie Hebdo : soirée de solidarité à Montréal (quebec.huffingtonpost.ca , 19 jan. 15) - Revue de presse - 22 janvier

Revue de presse

Charlie Hebdo : soirée de solidarité à Montréal (quebec.huffingtonpost.ca , 19 jan. 15) - 22 janvier

"Montréal se mobilise une fois de plus pour Charlie Hebdo. Une soirée de solidarité avec les victimes de l’attentat est prévue au cabaret du Lion d’Or le 26 janvier prochain à 20h. Un journaliste de la rédaction de Charlie Hebdo et un ami du journal seront présents pour l’occasion. Leurs noms ne seront divulgués qu’à la dernière minute pour des raisons de sécurité. « On souhaite marquer notre solidarité et rendre hommage aux victimes de l’attentat. Nous voulons une soirée à l’image de Charlie Hebdo, où il y a du rire, de l’humour, de l’intelligence », explique Djemila Benhabib, l’une des organisatrices de l’événement spontané. Une vidéo de solidarité sera réalisée dans les jours à venir et diffusée lors de la soirée. Le membre de la rédaction de Charlie Hebdo prendra également la parole, confirme Djemila (...)

W. Al-Husseini : un « autodidacte de la démocratie » - Note de lecture par Claude Ruche - 22 janvier

Note de lecture

W. Al-Husseini : un « autodidacte de la démocratie » par Claude Ruche - 22 janvier

« Je préfère mourir debout que vivre à genoux » disait Charb, cela pourrait être également la devise de Waleed Al-Husseini qui nous livre un témoignage poignant sur ce que devrait être l’engagement de tout démocrate pour la vérité, la liberté et l’égalité entre les hommes et les femmes. Témoignage d’autant plus intéressant que l’histoire qu’il nous raconte se déroule en Palestine. Ce que nous explique Waleed, c’est que dans la société palestinienne, les citoyens qui se battent pour la liberté d’expression et la laïcité, courent de réels dangers, leurs familles vivent sous une menace permanente, tant de la part de la population de Cisjordanie que de l’Autorité palestinienne. Dans ce terrifiant voyage au cœur d’une théocratie musulmane, il nous livre son analyse et son expérience sur les dangers que l’islam fait (...)

Jacques Julliard : "Il faut rester "Charlie" !" (Editorial, Marianne, 16 jan. 15) - Revue de presse - 21 janvier

Revue de presse

Jacques Julliard : "Il faut rester "Charlie" !" (Editorial, Marianne, 16 jan. 15) - 21 janvier

"[...] Le grand vaincu de dimanche fut aussi le communautarisme. Le communautarisme est cette doctrine absolument étrangère à l’esprit français, à l’esprit de la Bastille, à l’esprit de la Révolution qui prétend que les individus appartiennent d’abord à des communautés originelles à base ethnique ou religieuse, et que la nation n’est rien d’autre que la fédération de ces communautés. L’exemple type est le Liban où les communautés religieuses, maronites, chiites, sunnites, druzes sont reconnues comme telles par les institutions politiques. Le résultat, on le connaît : dans ce beau, ce cher pays du Cèdre, tout débat politique tourne à la guerre de religion. De tout cela, nous ne voulons pas. Le peuple de France a dit dimanche qu’il n’en voulait pas. Il est attaché à une France laïque, qui ne fait pas acception de (...)

"Les "accommodements raisonnables", tombeau de la laïcité" (J.-P. Brighelli, lepoint.fr , 21 jan. 15) - Revue de presse - 21 janvier

Revue de presse

"Les "accommodements raisonnables", tombeau de la laïcité" (J.-P. Brighelli, lepoint.fr , 21 jan. 15) - 21 janvier

[...] Entre l’"apartheid" que Manuel Valls a cru déceler en France, et les recommandations de François Dubet, le plus connu des péda-sociologues, l’homme qui a si puissamment contribué, avec Philippe Meirieu, à orienter la politique scolaire de la Grande Décadence, dans les années 1990-2000, on glisse tout doucement vers une France qui ne serait plus qu’une juxtaposition de communautés (ah que je hais ce mot !) qui se regarderont de biais. Et les propositions de François Hollande, formulées ce mercredi dans le grand amphi de la Sorbonne, vont dans le même sens. Fin de la posture présidentielle. On en revient à chouchouter sa clientèle d’intellectuels autoproclamés et de "communautés" électorales. On peut toujours annoncer un renforcement de l’autorité des maîtres, et le retour au respect - mais dans le (...)

"L’Observatoire de la laïcité est-il encore crédible ?" (Ufal, 20 jan. 15) - Union des Familles laïques - 21 janvier

Union des Familles laïques

"L’Observatoire de la laïcité est-il encore crédible ?" (Ufal, 20 jan. 15) - 21 janvier

"L’Observatoire (gouvernemental) de la laïcité vient de se fendre le 14 janvier d’un de ses « avis », qui ont généralement pour but d’éviter toute vague sur la laïcité et d’épargner au gouvernement la moindre initiative en la matière. Comme cette orientation est devenue intenable face à la gravité de la situation, le président et le rapporteur général de l’OL ont apparemment évité de réunir la collégialité, et fixé eux-mêmes, hâtivement, la ligne. Ce fonctionnement autoritaire a cette fois provoqué un « coup de gueule » de trois membres de l’Observatoire : nos amis Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République et Françoise Laborde, de l’association Egale (sénatrice PRG), ainsi que Jean Glavany (député PS des Hautes-Pyrénées). Mais leurs critiques portent aussi sur le fond. [...] Des propositions (...)

André Gerin : "Les gouvernements successifs ont renoncé à combattre le mal" (lepoint.fr , 20 jan. 15) - Revue de presse - 21 janvier

Revue de presse

André Gerin : "Les gouvernements successifs ont renoncé à combattre le mal" (lepoint.fr , 20 jan. 15) - 21 janvier

André Gerin, l’ancien député-maire de Vénissieux, fin connaisseur des banlieues et figure emblématique du Parti communiste, n’est pas étonné des attentats terroristes qui viennent de frapper la France. Il explique qu’il tire la sonnette d’alarme depuis des années sans être entendu. Le Point.fr : Vous dénoncez depuis des années ceux que vous appelez "les talibans français". Qu’entendez-vous par là ? André Gerin : J’ai eu deux électrochocs. Le premier en 2002 quand je me suis retrouvé avec deux gamins de Vénissieux enfermés à Guantánamo. C’étaient des jeunes intégrés qui ne posaient pas de problèmes. Ils étaient du même quartier. J’ai cherché à savoir qui pourrissait la tête de nos gamins et s’il y avait des têtes de réseau. Le second électrochoc, c’est 2005 et ses trois semaines d’émeutes. Je me suis demandé ce qui (...)

Manuel Valls : « La laïcité ! La laïcité ! La laïcité ! » (P. Foussier) - Contribution - 20 janvier

Contribution

Manuel Valls : « La laïcité ! La laïcité ! La laïcité ! » (P. Foussier) - 20 janvier

Le 13 janvier devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre prononcé un discours applaudi sur tous les bancs lors dans la séance spéciale d’hommage aux victimes des attentats des 7, 8 et 9 janvier. En rendant un hommage aux victimes des actes barbares, applaudi par les députés de tous les groupes, le Premier ministre a souligné que « ces 17 vies étaient autant de visages de la France et autant de symboles : de la liberté d’expression, de la vitalité de notre démocratie, de l’ordre républicain, de nos institutions, de la tolérance, de la laïcité ». Manuel Valls a insisté parallèlement sur ce qui doit désormais guider les responsables publics : « Le peuple français a une fois encore été à la hauteur de son histoire. Mais c’est aussi pour nous tous sur ces bancs un message de très grande responsabilité. (...)

"Arabie saoudite : condamné à 1000 coups de fouet pour avoir défendu la laïcité" (agences, lefigaro.fr , 19 jan. 15) - Revue de presse - 20 janvier

Revue de presse

"Arabie saoudite : condamné à 1000 coups de fouet pour avoir défendu la laïcité" (agences, lefigaro.fr , 19 jan. 15) - 20 janvier

Le royaume d’Arabie saoudite ne plaisante pas avec la liberté d’expression. Raif Badawi a été condamné en novembre 2014 à dix ans de prison, une amende de 1000 riyals (225.000 euros) et à 1000 coups de fouet pour avoir « insulté l’Islam ». Il s’est d’abord vu infliger le 9 janvier, devant une mosquée de Jeddah, les 50 premiers coups de fouet et devait en recevoir 50 autres vendredi. Mais en raison d’une cicatrisation lente de ses premières plaies, la seconde flagellation a été reportée et le cabinet du roi a annoncé que son dossier serait réexaminé. Tout a commencé en 2006, quand cet homme de 31 ans, père de trois enfants, a lancé son blog, Free Saudi Liberals (« Libérez les libéraux saoudiens »), désormais fermé. Dès 2008, ses critiques contre l’Islam lui ont valu une interdiction de quitter le territoire. (...)

W. Al-Husseini : "Le Coran est un texte à repenser" (Le Monde, 20 jan. 15) - Revue de presse Waleed Al-Husseini est l’auteur de "Blasphémateur. Les Prisons d’Allah" (Grasset) et fondateur du Conseil des ex-musulmans de France. - 20 janvier

Revue de presse

W. Al-Husseini : "Le Coran est un texte à repenser" (Le Monde, 20 jan. 15) Waleed Al-Husseini est l’auteur de "Blasphémateur. Les Prisons d’Allah" (Grasset) et fondateur du Conseil des ex-musulmans de France. - 20 janvier

"En analysant les derniers événements qui ont endeuillé la France, il est aisé de comprendre que ceux qui ont attaqué Charlie Hebdo sont idéologiquement liés à ceux qui m’ont emprisonné et torturé pour outrage à la religion en Cisjordanie, à ceux qui ont condamné Raëf Badawi en Arabie saoudite et à ceux qui ont condamné à la peine capitale Mohamed El-Cheïk en Mauritanie. Les tueurs du 7, du 8 et du 9 janvier à Paris ont puisé leur idéologie radicale à la même source qui nourrit mes tortionnaires et tous les autres oppresseurs de la libre-pensée. Tous confisquent la liberté, combattent la libre-pensée, interdisent la liberté d’expression. Ils veulent briser nos stylos, plus percutants que leurs armes. Ils veulent soumettre l’humanité et ramener les hommes et les femmes à l’état de brebis dociles. Ces oppresseurs (...)

C. Fourest : "Violences contre Charlie Hebdo : la mondialisation des imbéciles" (huffingtonpost.fr , 19 jan. 15) - Revue de presse - 20 janvier

Revue de presse

C. Fourest : "Violences contre Charlie Hebdo : la mondialisation des imbéciles" (huffingtonpost.fr , 19 jan. 15) - 20 janvier

"Ainsi donc, après avoir tué à Paris, d’autres fanatiques tuent et brûlent des Églises au Niger pour un dessin de pardon qui n’a rien d’une « provocation gratuite » et tout d’un acte de courage en réaction à ce massacre. La mondialisation de la folie n’est pas nouvelle. Elle nous tend un piège bien connu. Blâmer des dessinateurs français d’avoir répondu pacifiquement à un crime quand il faut évidemment blâmer ceux capables de tuer pour un dessin... Qu’ils n’ont probablement pas vus. Le droit au blasphème milite pour la laïcité. Or c’est justement ce manque de laïcité qui explique ces pogroms religieux pouvant s’enflammer au moindre prétexte comme au Niger. Le pape y a-t-il seulement pensé avant de comparer le fait de moquer la foi à une insulte justifiant de répondre par « un poing dans la gueule » ? Au Pakistan, (...)

L. Bouvet : « Une véritable idéologie dont la logique a déconstruit l’autorité dans l’école » (Le Figaro, 19 jan. 15) - Revue de presse Laurent Bouvet, professeur de science politique, auteur de "L’Insécurité culturelle" (Fayard, 2015). - 20 janvier

Revue de presse

L. Bouvet : « Une véritable idéologie dont la logique a déconstruit l’autorité dans l’école » (Le Figaro, 19 jan. 15) Laurent Bouvet, professeur de science politique, auteur de "L’Insécurité culturelle" (Fayard, 2015). - 20 janvier

LE FIGARO. - Imposer aux élèves de se lever ou encore de chanter La Marseillaise fait partie « des choses qui me paraissent devoir ne pas être prises à la légère », a estimé Najat Vallaud-Belkacem. Que cela vous inspire-t-il ? Laurent BOUVET. - L’idée que l’école soit un lieu où les choses se passent différemment de la société, en particulier en termes de comportement des élèves, me paraît fondamentale. Cela passe par l’autorité, c’est-à-dire que l’école soit organisée autour du fait que l’élève n’est pas dans une situation d’égalité avec les adultes qui y interviennent, notamment de l’enseignant. Cela peut passer par des éléments formels (se lever à l’entrée d’un enseignant dans la classe, la présence d’une estrade dans celle-ci, un système de sanctions efficace...) mais surtout par un réinvestissement dans les (...)

École : "En 2004, un rapport dénonçait déjà une offensive islamiste" (Le Figaro, 19 jan. 15) - Revue de presse - 20 janvier

Revue de presse

École : "En 2004, un rapport dénonçait déjà une offensive islamiste" (Le Figaro, 19 jan. 15) - 20 janvier

« Dans certains quartiers, se sont édifiées des contre-sociétés (…) Des organisations religieuses et politico- religieuses “travaillent” ces élèves, parfois dès l’école primaire et tentent de les dresser contre l’école, les professeurs et l’enseignement dispensé (…) Le projet de ces groupes ouvertement ségrégationnistes et qui dénoncent l’intégration comme une apostasie ou une oppression est de rassembler ces populations en les dissociant de la nation française et en les agrégeant à une vaste nation musulmane. » Pour certains jeunes, les héros sont « les adolescents palestiniens et les chefs “djihadistes” responsables des attentats de New York et de Madrid »… Ces extraits sont tirés du rapport Obin de… 2004 sur « les signes et manifestations d’appartenance religieuse dans les établissements scolaires », commandé (...)

Des lycéens : « A "Charlie", ils savaient qu’ils prenaient des risques » (Libération, 16 jan. 15) - Revue de presse - 19 janvier

Revue de presse

Des lycéens : « A "Charlie", ils savaient qu’ils prenaient des risques » (Libération, 16 jan. 15) - 19 janvier

« Au début, j’ai rien ressenti. Puis, je me suis mis à la place des victimes. J’ai eu mal pour les 17. Mais aussi pour les terroristes. Leur vie n’a pas été facile. Il y a des gens qui ont dû leur parler pour qu’ils soient influencés comme ça », dit Adel. C’était jeudi, en première S, au lycée Jean-Moulin de Roubaix (Nord). Ils sont 9 élèves dans cette classe, on ne se bouscule pas pour cette filière. Ce lycée, proche du centre-ville, devant le « rang des drapiers », un rang de maisons cossues de l’ancienne bourgeoisie textile, compte 80% de boursiers et 45 nationalités. Il est aussi classé parmi les lycées à plus forte valeur ajoutée de France, avec un bachelier reçu l’an dernier à Sciences-Po Paris. Les attentats ? Charlie Hebdo ? On a regardé les marches à la télé. « Quand on n’a même pas de table pour faire (...)

"Philippe Esnol : "On a reçu l’ordre de fermer les yeux sur le port de la burka"" (lepoint.fr , 16 jan. 15) - Revue de presse - 18 janvier

Revue de presse

"Philippe Esnol : "On a reçu l’ordre de fermer les yeux sur le port de la burka"" (lepoint.fr , 16 jan. 15) - 18 janvier

En octobre 2013, le sénateur Philippe Esnol quitte le Parti socialiste avec fracas. L’ancien maire de Conflans-Sainte-Honorine, désormais inscrit chez les radicaux de gauche, rejoint les propos alarmants de Malek Boutih sur la montée du fondamentalisme religieux et la complicité de certains élus. Philippe Esnol a fait partie du groupe de parlementaires consultés lundi par Bernard Cazeneuve afin de renforcer les moyens de la sécurité face aux nouvelles menaces terroristes. Il livre son expérience sur le terrain. Entretien. Le Point : Malek Boutih a dénoncé ici la connivence entre certains élus locaux et le communautarisme religieux pour des raisons électoralistes. Partagez-vous son constat ? Philippe Esnol : Malek Boutih a tout à fait raison. J’ai pu le constater notamment à propos du port de la (...)

Commentaires sur l’Avis de l’Observatoire de la laïcité du 14 janvier 2015 (Egale, 16 jan. 15) - Egalité Laïcité Europe - 17 janvier

Egalité Laïcité Europe

Commentaires sur l’Avis de l’Observatoire de la laïcité du 14 janvier 2015 (Egale, 16 jan. 15) - 17 janvier

Lire "Commentaire sur l’Avis de l’Observatoire de la laïcité sur la promotion de la laïcité et du vivre ensemble, daté du 14 janvier 2015".

Alsace : le Conseil du culte musulman (CRCM) souhaite l’extension du délit de blasphème à toute la France (dna.fr , 16 jan. 15) - Revue de presse - 17 janvier

Revue de presse

Alsace : le Conseil du culte musulman (CRCM) souhaite l’extension du délit de blasphème à toute la France (dna.fr , 16 jan. 15) - 17 janvier

Le communiqué a été publié sur les réseaux sociaux le 14 janvier, mercredi, et réagit à la publication de la caricature du prophète à la Une de Charlie Hebdo. "Nous apprenons avec stupeur et douleur que l’hebdomadaire tristement endeuillé Charlie Hebdo consacre sa "une" à une énième caricature du Prophète de l’Islam", écrit Eyup Sahin. Il "s’insurge contre ces représentations imagées du Prophète de l’Islam jugées insultantes par plus de cinq millions de citoyens sur le territoire national". Dans le même communiqué, M. Sahin écrit que "le CRCM Alsace rappelle son attachement au Concordat et constate que celui-ci permet un meilleur vivre-ensemble et s’en réjouit, ce pourquoi il ne (se) prononce pas en faveur de l’abrogation du délit de blasphème en vigueur, mais espère au contraire que toutes les croyances (...)

"Ces élus qui veulent réviser la laïcité" (europe1.fr , 15 jan. 15) - Revue de presse - 16 janvier

Revue de presse

"Ces élus qui veulent réviser la laïcité" (europe1.fr , 15 jan. 15) - 16 janvier

"[...] "Il faut arrêter avec le totalitarisme laïcard", s’insurge ainsi le député-maire UMP de Châlons-en-Champagne, Benoist Apparu (photo), mercredi sur le site de L’Express. Réformer la loi de 1905, "il ne faut plus que ce soit un tabou", selon ce proche d’Alain Juppé. Autres propos détonants, ceux du député-maire de Tourcoing, Gérald Darmanin, qui était porte-parole de Nicolas Sarkozy pendant la campagne interne de l’UMP. "Ce n’est pas en criant ’République et laïcité’ qu’on réglera le problème", affirme-t-il dans Libération. "Nous avons besoin d’un nouveau concordat", poursuit-il, appelant à "construire enfin un islam des lumières". [...]" Lire "Ces élus qui veulent réviser la (...)

"Divisions à l’Observatoire de la laicité" (Reuters, 16 jan. 15) - Revue de presse - 16 janvier

Revue de presse

"Divisions à l’Observatoire de la laicité" (Reuters, 16 jan. 15) - 16 janvier

"Les propositions présentées par l’Observatoire de la laïcité afin de "renforcer la cohésion nationale" après les attentats djihadistes qui ont endeuillé la France ne font pas l’unanimité en son sein, trois de ses membres menaçant d’en démissionner. Cette instance présidée par l’ancien ministre socialiste Jean-Louis Bianco, rattachée à Matignon et composée de 23 membres (parlementaires, hauts fonctionnaires et personnalités qualifiées), a publié onze propositions. Elle suggère de créer des établissements privés de théologie musulmane et de formation à l’islamologie ainsi que des "conseillers humanistes" pour apporter un soutien aux détenus afin de lutter contre l’influence de "mouvements extrémistes". L’Observatoire propose également un développement "de l’enseignement laïc du fait religieux dans les (...)

Observatoire de la Laïcité : des propositions angéliques, cosmétiques, voire antilaïques (15 jan. 15) - Communiqué de J. Glavany, P. Kessel et F. Laborde Jean Glavany, Patrick Kessel et Françoise Laborde sont membres de l’Observatoire de la Laïcité. - 15 janvier

Communiqué de J. Glavany, P. Kessel et F. Laborde

Observatoire de la Laïcité : des propositions angéliques, cosmétiques, voire antilaïques (15 jan. 15) Jean Glavany, Patrick Kessel et Françoise Laborde sont membres de l’Observatoire de la Laïcité. - 15 janvier

L’avis de l’observatoire de la laïcité du mercredi 14 janvier nous amène à faire la mise au point suivante. Sur la forme, cet avis s’est fait sans aucune délibération collective, par simple consultation électronique et dans la précipitation, et la seule évocation d’une décision à la majorité est soumise à la plus grande équivoque. Ce genre de méthode n’honore pas une institution récente et à la recherche de sa crédibilité. Elle confirme un fonctionnement qui a déjà posé problème, lorsqu’au nom de l’Observatoire, il a pu être dit qu’il n’y avait pas de problème de laïcité en France. Sur le fond, au-delà de ces propositions pour l’essentiel angéliques et pusillanimes, cosmétiques dans le meilleur des cas, tandis que certaines sont clairement antilaïques et évidemment inacceptables pour la République, ce qui frappe, (...)

Manuel Valls : "Rester fidèle à l’esprit du 11 janvier 2015" (13 jan. 15) - Document Discours à l’Assemblée nationale en hommage aux victimes des attentats. - 14 janvier

Document

Manuel Valls : "Rester fidèle à l’esprit du 11 janvier 2015" (13 jan. 15) Discours à l’Assemblée nationale en hommage aux victimes des attentats. - 14 janvier

Lire "Discours de Manuel Valls à l’Assemblée nationale en hommage aux victimes des attentats". Voir la vidéo "Il y a quelque chose qui nous a tous renforcés".

Tous droits réservés © Comité Laïcité République - Maison des associations, 54 rue Pigalle, 75009 Paris Mentions légales