Comité Laïcité République

La laïcité n’est pas une opinion, c’est la liberté d’en avoir une.

Communiqué du Comité Laïcité République

Hommage à Yves Pras, président du CAEDEL

"Le mouvement laïque perd avec lui un militant fidèle, dévoué et très attaché à l’union des forces laïques sur des bases claires au service d’un idéal et d’un combat communs."

Lire la suite ...

Edito du Président

Lutter contre le Front national exige plus et mieux de laïcité (30 mars 15)

par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République

"La gauche communautariste prendrait une très lourde responsabilité à persévérer dans le déni. [...] La droite républicaine [...] prendrait une responsabilité aussi lourde à entretenir la confusion entre ses racines gaullistes et des accommodements avec l’extrême droite."

Lire la suite ...

Avec la participation du CLR

Contre les thèses multiculturalistes et le détournement raciste de la laïcité (Collectif laïque, 19 mars 15)

"Nos concitoyens de confession musulmane doivent être libres d’organiser leur culte sans ingérence de l’État ; ce n’est pas à l’État de s’immiscer dans la formation théologique des imams ; l’État n’a pas à encourager le développement des écoles privées confessionnelles, mais à concentrer tous ses efforts sur l’école publique."

Lire la suite ...

CLR : Déclaration de principes et bulletin d’adhésion

"La laïcité n’est pas tournée vers le passé mais vers le futur des hommes."

Lire la suite ...

Charb (1967 - 2015)

Charb (3e à g.), Président du jury du Prix de la Laicité 2012.
Charb (3e à g.), Président du jury du Prix de la Laicité 2012.

Charb, président du jury, lors de la remise du Prix de la Laïcité, le 8 octobre 2012 à l’Hôtel de ville de Paris : « J’ai moins peur des extrémistes religieux que des laïques qui se taisent. »

Mis en ligne : 8 janvier 2015

Voir toutes les UNE…

Derniers articles

"Le Pen diffuse des valeurs xénophobes à travers un prisme républicain" (S. Crépon, actuj.com , 30 mars 15) - Revue de presse Sylvain Crépon, enseignant-chercheur à l’Université de Tours. - 4 avril

Revue de presse

"Le Pen diffuse des valeurs xénophobes à travers un prisme républicain" (S. Crépon, actuj.com , 30 mars 15) Sylvain Crépon, enseignant-chercheur à l’Université de Tours. - 4 avril

"[...] A.J. : L’un des thèmes de campagne du FN a été la lutte contre le communautarisme. Que recouvre cette notion dans la bouche de Marine Le Pen ? S. C. : Cette obsession va de pair avec l’intégration du discours républicain par le FN. Du temps de J-M. Le Pen, on n’aimait pas beaucoup la République et la laïcité dans le parti, notamment du fait de l’alliance objective avec des groupes catholiques traditionalistes, comme celui de Bernard Antony. L’intégration du discours républicain date de la campagne présidentielle de Jean-Marie Le Pen en 2007. Marine Le Pen, qui était la directrice de campagne, a appuyé cette thématique républicaine notamment sur les conseils d’Alain Soral qui avait alors rejoint le FN. Cette thématique était très importante car elle faisait partie de cette stratégie de (...)

"La RATP censure une pub des prêtres chanteurs" (Le Parisien, 2 av. 15) - Revue de presse - 2 avril

Revue de presse

"La RATP censure une pub des prêtres chanteurs" (Le Parisien, 2 av. 15) - 2 avril

[...] Le spectacle en question, organisé au bénéfice des chrétiens d’Orient, est prévu le 14 juin à l’Olympia. Mais [...] la fameuse mention concernant les chrétiens d’Orient a tout bonnement disparu. [...] C’est en effet en partie au nom de la neutralité religieuse que la RATP justifie cette censure. « La convention en vertu de laquelle Metrobus assure l’exploitation publicitaire des réseaux de la RATP prohibe toute publicité présentant un caractère politique ou confessionnel », explique la Régie. Un argument imparable si la règle valait en toutes circonstances. Sauf que, depuis le début de la semaine, les internautes prennent un malin plaisir à ressortir des publicités affichées dans le métro et faisant référence à l’islam. Message culinaire souhaitant « Bon ramadan », offre de téléphonie mobile avec une (...)

"Laïcité, une valeur menacée ?" (Marianne)... mais défendue ! - Note de lecture par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République. - 2 avril

Note de lecture

"Laïcité, une valeur menacée ?" (Marianne)... mais défendue ! par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République. - 2 avril

Il faut être aveugle pour oser affirmer que "la France n’a pas de problème avec sa laïcité" [1]. Contournements de la loi de séparation, revendications communautaristes dans les écoles, les hôpitaux, l’ensemble des services publics, les crèches, les universités, les entreprises, "territoires perdus" en témoignent. La laïcité est menacée et avec elle la paix sociale, la citoyenneté pierre de base de la République. Il n’empêche, les tenants du modèle multi-culturel, du communautarisme en lieu et place de l’universalisme républicain, persistent dans leur entreprise de démolition, au lendemain même des attentats barbares qui ont frappé la République au coeur, révélant la profonde déchirure culturelle et identitaire du pays [2]. Eric Conan, qui a rassemblé les textes précieux de ce numéro spécial de Marianne et (...)

"Au Bardo, et à Mossoul, les assassins de mémoire" (L. Olivier, Libération, 31 mars 15) - Revue de presse Par Laurent Olivier, archéologue. - 31 mars

Revue de presse

"Au Bardo, et à Mossoul, les assassins de mémoire" (L. Olivier, Libération, 31 mars 15) Par Laurent Olivier, archéologue. - 31 mars

"Ils attaquent le musée Bardo où sont les délicates mosaïques et les verreries antiques, fragiles comme des bulles de savon. D’autres font basculer de leur socle les statues, qui se brisent au sol et qu’ils achèvent à coups de masse, en les frappant à la tête. On les voit qui s’en prennent à la figure monumentale du taureau ailé de Ninive, qui avait traversé presque trois millénaires pour nous transmettre sa majesté bienveillante. Ils les détruisent parce que ce sont des « idoles », disent-ils. Ce sont eux qui, en janvier, ont fait brûler 2 000 livres rares et manuscrits anciens, parce que ces textes, soutenaient-ils, « appelaient à la désobéissance de Dieu ». Ce sont d’autres comme eux qui, en 2012, ont détruit les mausolées des saints islamiques de Tombouctou parce que ces monuments étaient, (...)

Marc Blondel : quand militer signifiait courage et liberté de ton - Note de lecture Par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République. - 30 mars

Note de lecture

Marc Blondel : quand militer signifiait courage et liberté de ton Par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République. - 30 mars

Marc Blondel, l’homme aux bretelles, au Havane et à l’écharpe rouge, syndicaliste, libre-penseur, militant laïque, franc-maçon, fut toute sa vie un rebelle. D’image, de raison et de coeur. C’est donc naturellement le titre de l’ouvrage qu’il a réalisé en collaboration avec Eric Young, que publient les éditions du Cherche midi. Ce récit du parcours de Marc Blondel constitue "l’itinéraire militant d’un homme", selon l’expression de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière, qui en signe la préface. Le témoignage d’une époque où l’engagement militant valait pour des convictions, une éthique, une camaraderie, des valeurs, un comportement, des fidélités. Où militer signifiait abnégation et courage. Parfois témérité, entêtement, caractère au point d’en avoir trop pour satisfaire aux canons de la beauté (...)

Lutter contre le Front national exige plus et mieux de laïcité (30 mars 15) - Edito du Président par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République - 30 mars

Edito du Président

Lutter contre le Front national exige plus et mieux de laïcité (30 mars 15) par Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République - 30 mars

Il est des moments dans l’histoire où la division des républicains, au sein de la droite et de la gauche, fait le lit de l’extrême droite. Nous y sommes. Même sans avoir conquis de conseil départemental, le Front National a franchi un nouveau pas important dans son enracinement et sa marche vers le pouvoir. En y ajoutant le poids considérable des abstentions, on prend la mesure de la crise de la démocratie. A force de jouer avec le feu... Faudra-t-il que l’extrême droite soit en situation de gagner la présidentielle pour qu’enfin les républicains prennent la mesure du danger et se donnent les moyens de mettre un terme à son irrésistible ascension ? Faut-il encore avoir la volonté de comprendre, d’entendre les électeurs, d’en finir avec le déni des réalités. Le chômage, le niveau de vie fragilisé, (...)

Plantation de l’Arbre de la Laïcité (Oradour-sur-Glane, 9 déc. 14) - CLR Limousin Discours de Thierry Miguel, président du CLR Limousin. - 30 mars

CLR Limousin

Plantation de l’Arbre de la Laïcité (Oradour-sur-Glane, 9 déc. 14) Discours de Thierry Miguel, président du CLR Limousin. - 30 mars

En nous exprimant ce jour, nous ne cherchons pas l’appropriation de faits historiques, de crimes perpétrés contre l’humanité, ce serait indigne et illusoire. Nous tentons une fois encore de nous interroger sur les racines du mal, sur les parts d’ombre qui sont les nôtres et que nous voulons éclairer. Le massacre d’Oradour-sur-Glane, comme celui de Tulle, le drame des républicains espagnols, comme la tragédie d’Auschwitz ou d’Hiroshima n’appartiennent à personne en particulier mais à un patrimoine immatériel, à un héritage sans testament. Écoutons les vents de la destinée porter jusqu’à nous l’’écho des mots prononcés et même l’écho des mots étouffés et des silences de tous ceux qui ne demandaient rien que de vivre, de cultiver leur jardin. Ceux dont le dernier regard portait la marque de l’incompréhension de (...)

La Commission Stasi : diagnostic oublié (P. Foussier) - Contribution Par Philippe Foussier, président délégué du CLR. - 30 mars

Contribution

La Commission Stasi : diagnostic oublié (P. Foussier) Par Philippe Foussier, président délégué du CLR. - 30 mars

C’est le 11 décembre 2003 qu’était remis au président de la République le rapport de la Commission de réflexion sur l’application du principe de laïcité dans la République. Quelques rappels factuels douze ans après. Le 3 juillet 2003, Jacques Chirac missionnait le Médiateur de le République, Bernard Stasi, et sa commission afin de mener une réflexion sur l’application du principe de laïcité en France. Depuis plus de 10 ans, on a surtout retenu la préconisation qui a abouti à la loi de mars 2004 sur la proscription des signes religieux dans les établissements scolaires publics. Si les autres propositions avaient été aussi appliquées, sans doute la laïcité n’aurait elle pas connu les reculs qu’elle a enregistrés depuis lors. Mais revenons–en à sa composition, que le président de la République avait souhaitée (...)

"Les humanités sont indispensables à toute éducation démocratique" (F. Dupont, Le Monde, 29 mars 15) - Revue de presse Florence Dupont, universitaire, latiniste et helléniste. - 30 mars

Revue de presse

"Les humanités sont indispensables à toute éducation démocratique" (F. Dupont, Le Monde, 29 mars 15) Florence Dupont, universitaire, latiniste et helléniste. - 30 mars

"" Apprendre mieux pour réussir mieux ", ce slogan qui sert de titre à la réforme du collège de 2016 n’est-il que l’erreur d’un conseiller en communication ? Comment a-t-il pu échapper à la ministre que ce jeu dangereux avec la fameuse formule de Nicolas Sarkozy allait marquer cette réforme du sceau de l’utilitarisme libéral ? Une erreur ? Sans doute pas car, après avoir focalisé le projet de collège sur " les savoirs fondamentaux et les compétences du monde actuel ", elle ajoute : " Qu’il soit enfin un collège de l’épanouissement et de la citoyenneté, qui crée du commun et fasse vivre les valeurs de la République. " Cet " enfin " est révélateur. Il devrait être un " d’abord ". Comment, en effet, " créer du commun et faire vivre les valeurs de la République " en n’ajoutant pas aux trois savoirs (...)

"Cachez ce voile que je ne saurais voir" (S. Hefez, Libération, 27 mars 15) - Revue de presse Serge Hefez, psychiatre, psychanalyste, auteur de "Le Nouvel Ordre sexuel" (Kéro). - 28 mars

Revue de presse

"Cachez ce voile que je ne saurais voir" (S. Hefez, Libération, 27 mars 15) Serge Hefez, psychiatre, psychanalyste, auteur de "Le Nouvel Ordre sexuel" (Kéro). - 28 mars

"Au moment où les débats font rage autour de l’interdiction du port du voile à l’université, il convient d’interroger la crispation émotionnelle particulière suscitée par ce morceau d’étoffe. Une étroite collaboration avec le Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI), amorcée il y a plusieurs mois, m’a permis de rencontrer de nombreuses jeunes filles avec leur famille, à la suite d’un endoctrinement brutalement opéré, via Internet, par des réseaux jihadistes. Ces adolescentes converties à l’islam, âgées de 14 à 18 ans, sont françaises, de familles laïques, catholiques ou juives. Certaines se sont mises en danger en préparant un départ pour la Syrie ou en épousant virtuellement un combattant de l’Etat islamique (EI). Elles sont idéalistes, exaltées, elles se préparent à une carrière de (...)

A Paris XXe, le combat féministe et laïque contre les extrêmes - Contribution - 28 mars

Contribution

A Paris XXe, le combat féministe et laïque contre les extrêmes - 28 mars

La maire de l’arrondissement, Frédérique Calandra, a découvert tout début mars qu’une adjointe Verte avait convié à intervenir lors d’une table ronde sur la Journée des femmes des personnages pour le moins controversés. Parmi eux, Rokhaya Diallo, dont l’association, les Indivisibles, avait demandé au Qatar de racheter Charlie Hebdo afin d’empêcher la publication des caricatures de Mahomet. D’autres intervenants pressentis étaient membres du Parti des Indigènes de la République, une organisation aux relents douteux. La maire de l’arrondissement a alors décidé de déprogrammer ce débat, dénonçant un "réseau d’opinion dont l’action essentielle est de désigner comme cibles les militants de gauche pour laïcité, les féministes et les combattants antiracistes". Un certain nombre de personnalités féministes ont apporté (...)

"Evitons le terme d’« islamophobie »" (L. Zimmermann, lemonde.fr , 24 mars 15) - Revue de presse Laurent Zimmermann, maître de conférences à l’université Paris-Diderot. - 26 mars

Revue de presse

"Evitons le terme d’« islamophobie »" (L. Zimmermann, lemonde.fr , 24 mars 15) Laurent Zimmermann, maître de conférences à l’université Paris-Diderot. - 26 mars

"Il y a des mots dont on se demande parfois s’ils n’ont pas été inventés pour créer une sorte de confusion. Le mot « islamophobie », que l’on peut lire si souvent dans des articles et que l’on entend beaucoup après ce triste mois de janvier, en fait probablement partie. Il ne s’agit pas de réclamer, comme l’a fait Michel Houellebecq, le droit d’être islamophobe. Le véritable problème est qu’il se pourrait bien que, dès que l’on emploie le mot « islamophobie », les questions soient mal posées, et que l’on soit entraîné, quoi que l’on dise, oui, sur la pente de la confusion. La critique de l’islam peut bien entendu être, comme le disent les défenseurs de ce mot, le masque d’un propos raciste ; alors elle doit être combattue. S’il s’agit de faire d’un être humain né musulman le porteur de défauts ou de vices du (...)

L. Bouvet : « Le PS fait face à la défiance sociologique de son électorat » (Le Monde, 25 mars 15) - Revue de presse Laurent Bouvet est auteur de « L’insécurité culturelle » (Fayard). - 26 mars

Revue de presse

L. Bouvet : « Le PS fait face à la défiance sociologique de son électorat » (Le Monde, 25 mars 15) Laurent Bouvet est auteur de « L’insécurité culturelle » (Fayard). - 26 mars

"A l’occasion du premier tour de ces élections départementales, la désunion entre les partis de gauche, pointée du doigt comme la raison majeure de la défaite, est patente. Elle n’est pourtant que le symptôme d’un mal bien plus profond et bien plus durable qu’une soirée électorale : l’impossibilité d’une gauche. Une double impossibilité : celle de désigner par un singulier l’ensemble disparate, voire irréconciliable, de visions du monde que ses composantes véhiculent ; celle pour ses partis et responsables de représenter désormais durablement une majorité de nos concitoyens. Comme si la position électorale quasi hégémonique acquise en 2012 – la gauche dominait alors toutes les institutions nationales et locales – avait masqué, pendant un court moment, la dépression qui couvait depuis des années ; sans doute (...)

"Laïcité et islam : en finir avec les complaintes victimaires" (A. Ketelbuters, marianne.net , 25 mars 15) - Revue de presse Alban Ketelbuters (EHESS, Université du Québec). - 26 mars

Revue de presse

"Laïcité et islam : en finir avec les complaintes victimaires" (A. Ketelbuters, marianne.net , 25 mars 15) Alban Ketelbuters (EHESS, Université du Québec). - 26 mars

"Des centaines de milliers de chrétiens d’Orient sont pourchassés, des athées « blasphémateurs » sont exécutés, des juifs tués parce que juifs. Paris, Copenhague, Tunis, où une vingtaine de « croisés » ont été abattus au Musée Bardo. Mais, nous dit-on, les premières victimes seraient « les musulmans », qui verraient leur religion essentialisée et stigmatisée. On croit rêver. Le personnel politique passe ses journées à rappeler qu’il « ne faut pas faire d’amalgame », les imams s’expriment dans tous les médias. Les représentants religieux sont omniprésents, continuellement caressés dans le sens du poil. « La République française reconnaît tous les cultes » a déclaré le chef de l’État le 4 mars dernier, méconnaissant visiblement la loi de 1905, qui stipule dans son article 2 que « la République ne reconnaît, ne salarie ni (...)

"La mouvance antiraciste malade du confusionnisme" (J. Dion, marianne.net , 20 mars 15) - Revue de presse - 22 mars

Revue de presse

"La mouvance antiraciste malade du confusionnisme" (J. Dion, marianne.net , 20 mars 15) - 22 mars

"Ce samedi, à Paris et dans 18 autres villes du pays, des manifestations doivent se tenir "contre tous les racismes et le fascisme". Une initiative louable si seulement l’appel à manifester n’était pas si sélectif dans ses indignations. Et si seulement, parmi les groupes appelant à la manif, on ne trouvait pas des organisations douteuses proches de l’UOIF et le Parti des Indigènes de la République... [...] Le texte de l’appel (voir ci-dessous) signé par les organisations qui invitent à descendre dans la rue dénonce « tous les racismes et le fascisme ». Très bien. On s’attend donc à une condamnation ferme d’une des formes contemporaines du fascisme, à savoir le djihadisme qui sème la terreur au nom des préceptes d’un Etat islamique dont l’interprétation violente du Coran fait des musulmans ses premières (...)

Nadia el-Fani : « La chimiothérapie sera longue pour guérir du cancer intégriste » ( tdg.ch , 20 mars 15) - Revue de presse La Tribune de Genève. - 22 mars

Revue de presse

Nadia el-Fani : « La chimiothérapie sera longue pour guérir du cancer intégriste » ( tdg.ch , 20 mars 15) La Tribune de Genève. - 22 mars

En Tunisie, Nadia el-Fani, est toujours poursuivie en justice pour son film « Laïcité Inch’Allah », qui raconte sous les derniers instants du règne de Ben Ali, en août 2010 soit six mois avant la révolution, le quotidien d’une Tunisie tiraillée entre laïcité et diktat religieux. On y voit déjà enfler l’influence des intégristes, acteurs désormais bien présents dans le paysage politique tunisien. De passage à Genève à l’occasion de la diffusion de ce film, ainsi que, ce soir, de son dernier documentaire « Même pas mal », Nadia El-Fani, qui vit à Paris, livre son analyse sur l’état de son pays d’origine après l’attentat de Tunis. Nadia El-Fani, tous les Tunisiens sont choqués par les événements de mercredi. Quelle est votre lecture des événements ? C’est effectivement terrible, mais ce n’est malheureusement qu’une (...)

Rapport "Cohésion républicaine", dit "rapport Dutheil" (Parti socialiste, 30 jan. 15) - Document Laurent Dutheil, secrétaire national du PS à la Laïcité et aux Institutions. - 20 mars

Document

Rapport "Cohésion républicaine", dit "rapport Dutheil" (Parti socialiste, 30 jan. 15) Laurent Dutheil, secrétaire national du PS à la Laïcité et aux Institutions. - 20 mars

"Il faut encourager une réforme du Conseil français du culte musulman (CFCM) pour le faire évoluer vers une instance plus représentative. Il faut prévoir une aide à la formation des imams français, peut-être par la création d’un institut de théologie. Il faut développer les établissements scolaires privés sous contrat. Il faut aussi recenser les besoins en lieux de culte et examiner les moyens de répondre aux manques dans certaines parties du territoire." Voir "Cohésion républicaine".

Contre les thèses multiculturalistes et le détournement raciste de la laïcité (Collectif laïque, 19 mars 15) - Avec la participation du CLR - 20 mars

Avec la participation du CLR

Contre les thèses multiculturalistes et le détournement raciste de la laïcité (Collectif laïque, 19 mars 15) - 20 mars

"Le Collectif laïque, dans la droite ligne du sursaut républicain du 11 janvier dernier en faveur de la réaffirmation des principes républicains, regrette que de nombreuses voix s’expriment au contraire en faveur d’une communautarisation accrue de la société. Les thèses multiculturalistes qui divisent, l’utilisation du terme « islamophobie » comme arme sémantique pour dénaturer le combat contre tous les racismes, s’opposent directement à l’universalisme républicain. Le Collectif laïque déplore que dans ces discours, la laïcité qui assure la liberté de conscience de tous les citoyens soit réduite à la seule « liberté religieuse » ou au dialogue inter-religieux. La progression des communautarismes, des inégalités sociales et territoriales, au détriment du vivre ensemble, contribue au développement de tensions et (...)

"Étude relative à l’avenir de l’enseignement des langues et cultures d’origine (ELCO)" (Haut conseil à l’intégration, 2013) - Document - 20 mars

Document

"Étude relative à l’avenir de l’enseignement des langues et cultures d’origine (ELCO)" (Haut conseil à l’intégration, 2013) - 20 mars

Étude relative à l’avenir de l’enseignement des langues et cultures d’origine (ELCO) [...] La présente étude vient en complément des travaux consacrés aux ELCO menés par le groupe de travail "Connaissance - reconnaissance" réalisés dans le cadre de la refondation de la politique d’intégration [6]. I. Introduction Le dispositif de l’enseignement des langues et cultures d’origine a été conçu dans les années 70 sous l’impulsion de Paul Dijoud et de Lionel Stoléru [7] alors que la question de l’immigration émerge comme une question sociale au sein de la société française. Non pas que l’immigration soit un phénomène nouveau, mais parce que les populations qui s’installent le font dans un contexte économique qui se dégrade après la période des trente glorieuses, que le chômage augmente et que surgit la première (...)

"L’Etat invité à favoriser l’essor de nouveaux lieux de culte" (lesechos.fr , 18 mars 15) - Revue de presse - 19 mars

Revue de presse

"L’Etat invité à favoriser l’essor de nouveaux lieux de culte" (lesechos.fr , 18 mars 15) - 19 mars

« Le politique ne peut ignorer la question de la bonne insertion des cultes dans la République ». Sans détour, le sénateur UDI Hervé Maurey regrette dans son rapport publié ce mercredi (voir document ci-dessous) les obstacles que dresse la loi de 1905 entre les élus locaux et les communautés religieuses. Lancée début 2013 à la demande de la délégation aux collectivités du Sénat, cette enquête assortie d’ un sondage de 3.000 maires a gagné en gravité après les attentats de janvier dernier. Sans remettre en cause la loi de 1905, Hervé Maurey invite l’Etat à faciliter le travail des collectivités pour répondre aux fortes demandes des cultes en croissance. Coincés entre les demandes des communautés, les réticences des populations et la rigidité de la législation, les élus locaux sont particulièrement exposés, (...)

"Laïcité dans les crèches : le PS refuse l’obstacle" (marianne.net , 12 mars 15) - Revue de presse - 15 mars

Revue de presse

"Laïcité dans les crèches : le PS refuse l’obstacle" (marianne.net , 12 mars 15) - 15 mars

Au pied du mur, le Parti socialiste, comme à son habitude, refuse l’obstacle. Mercredi matin sur l’antenne de France Inter, deux mois jour pour jour après la grande marche du 11 janvier — dont le chef de l’Etat nous assure pourtant qu’il veut faire perdurer « l’esprit » —, Jean-Christophe Cambadélis l’a confirmé : le texte du PRG sur l’extension du principe de laïcité aux crèches et centre de loisirs financés par de l’argent public ne sera finalement pas étudié avant les élections départementales, comme l’avait annoncé la veille Libération. Faut-il y voir un camouflet pour le Premier ministre ? Car ce texte avait en quelque sorte pour objectif de graver dans le marbre la jurisprudence Baby-Loup, cette crèche qu’un certain Manuel Valls avait à l’époque vivement soutenu. Il faut croire que les effets de manche de (...)

"Un texte contesté sur la neutralité religieuse des crèches privées repoussé en mai" (AFP, nouvelobs.com , 10 mars 15) - Revue de presse - 14 mars

Revue de presse

"Un texte contesté sur la neutralité religieuse des crèches privées repoussé en mai" (AFP, nouvelobs.com , 10 mars 15) - 14 mars

"Une proposition de loi imposant la neutralité religieuse dans les crèches privées, qui devait être débattue jeudi à l’Assemblée et a mis en émoi musulmans, catholiques et certains laïques, a été reportée après les départementales à la demande du PS. Les députés avaient adopté en commission la semaine dernière, avec le soutien majoritaire du PS, ce texte des radicaux de gauche visant à permettre aux établissements privés accueillant des mineurs (crèches, garderies, centres de loisirs et de vacances...) d’inscrire le respect du principe de neutralité en matière religieuse dans leur règlement intérieur. La proposition a pour objectif de trancher définitivement par la loi des situations sur lesquelles la jurisprudence est déjà établie, notamment depuis un arrêt de la Cour de cassation de juin 2014, après l’affaire (...)

Colloque du CLR « L’après-janvier : plus que jamais la République laïque » (Paris, 14 mars 15) - Agenda du CLR - 14 mars

Agenda du CLR

Colloque du CLR « L’après-janvier : plus que jamais la République laïque » (Paris, 14 mars 15) - 14 mars

Colloque du Comité Laïcité République L’après-janvier : plus que jamais la République laïque Samedi 14 mars 2015, de 9h à 16h Assemblée nationale Palais Bourbon Salle Colbert Matin : 9h Ouverture Patrick Kessel, Président du Comité Laïcité République Charles Coutel, philosophe : L’enjeu de la laïcité, laïcité et citoyenneté Zineb El Rhazoui, journaliste à Charlie Hebdo Les élus et les pressions communautaristes André Gérin, ancien député du Rhône (PCF) et maire de Vénissieux, président de la mission d’information "Voile intégral" de l’Assemblée Nationale (2009-2010) Alain Seksig, président de la mission Laïcité de l’ex-Haut Conseil à l’Intégration François Pupponi, député et maire de Sarcelles (PS) Antoine Homé, maire de Wittenheim, Président du groupe PS au conseil régional d’Alsace Jean-Pierre Blazy, député (...)

"Un document de travail sur la laïcité sème le trouble au PS" (lefigaro.fr , 11 mars 15) - Revue de presse - 11 mars

Revue de presse

"Un document de travail sur la laïcité sème le trouble au PS" (lefigaro.fr , 11 mars 15) - 11 mars

"[...] Publié sur le site du Parti socialiste le 1er février et présenté le même jour lors du rassemblement des secrétaires de section à la Maison de la Mutualité, à Paris, « le rapport d’étape » du groupe de travail « Cohésion républicaine » ressurgit cinq semaines plus tard et suscite des réactions, notamment de la part de certains signataires, qui prétendent ne pas avoir eu connaissance de son contenu. En cause, cette petite ligne, à la fin des cinq pages du rapport, qui fait polémique : « Il faut développer les établissements scolaires privés sous contrat » pour mieux « organiser la place de l’islam dans la République ». [...]" Lire "Un document de travail sur la laïcité sème le trouble au (...)

"Jean-Yves Méreau, athée militant : « Dieu n’est pas une réponse »" ( lavoixdunord.fr , 7 mars 15) - Revue de presse Jean-Yves Méreau, auteur de Debout les athées de la terre ! (L’Harmattan). - 7 mars

Revue de presse

"Jean-Yves Méreau, athée militant : « Dieu n’est pas une réponse »" ( lavoixdunord.fr , 7 mars 15) Jean-Yves Méreau, auteur de Debout les athées de la terre ! (L’Harmattan). - 7 mars

Comment avez-vous su que vous êtiez athée ? J’ai été élevé par des pères jésuites, j’ai même été enfant de chœur… mais ce n’est pas la peine de le dire ! Vers 14-15 ans, j’ai commencé à me poser des questions. J’ai lu Sartre, Camus, Gide et je me suis rendu compte que ça ne collait pas. J’ai fait ma crise d’adolescence et je me suis fait virer de chez les Jésuites. Puis j’ai fait des études de philo et j’ai beaucoup réfléchi. Après, je connais des gens qui sont devenus athées beaucoup plus naturellement. Que pensez-vous qu’il y ait après la mort ? Rien. Pour moi, Dieu n’est pas une réponse, c’est juste une foi. Le raisonnement de la religion va à l’encontre du principe de la preuve. Un mathématicien ou un professeur doit prouver ce qu’il dit. La religion n’apporte aucune preuve que Dieu existe, elle dit juste qu’il (...)

Tous droits réservés © Comité Laïcité République - Maison des associations, 54 rue Pigalle, 75009 Paris Mentions légales